Lambi

Le lambi, un symbole des Antilles

Lambi, emblématique coquillage

Diras au Diamant

Déjà aux temps des Amérindiens (histoire retranscrite à l’écomusée de l’Anse Figuier), le lambi, coquillage enfoui le plus souvent,  servait à prévenir d’une arrivée de pirogue ou à demander de l’aide en mer par les courageux navigateurs.

Lambi et liberte

Au XVIIIème siècle, la conque par un souffle puissant prévenait d’un danger ou d’un événement. Symbole aussi de liberté.

Et bien après, entre gens de même quartier, le signal était donné d’un morne à un autre pour annoncer un décès par exemple.

Lié au concept de la fécondité, il est aussi symbole du 1er souffle de vie et du son originel.

Pêche aux lambisBateau du pêcheur avec ses filets

Le magnifique coquillage se camoufle sous le sable, de même couleur, et seuls les yeux sont apparents. Aussi des filets sont nécessaire pour les attraper à moins que le plongeur apnéiste les repère.

Bruno Sillon, pêcheur professionnel me raconte avec engouement son travail de pose de filets qu’il récupère 48 heures plus tard. Par contre dans les îles anglophones, complète Andrew, la pêche des mollusques en bouteille de plongée est autorisée, augmentant le nombre de prises.

Lambi cassé au couteau pour libérer la chair

Dès 4 mètres de profondeur, le filet d’une hauteur de 1 mètre est déposé mesurant lui-même 300 mètres de longueur ! Le repère pour la pose du filet se fait au sondeur-GPS surtout si le filet est posé à plus de 20 mètres. Car herbiers, zones sablonneuses alternent avec les récifs qu’il faut cibler et ainsi « suivre les accords » m’explique Bruno.

Conque de lambiAux Anses d’Arlet, à Case-Pilote ou encore à Schoelcher, le pêcheur espère tomber sur un « carreau de lambi » ou une « tâche » qui lestera le filet par 30 à 40 coquillages.

Un calibrage de 15 cm sera une belle taille pour ce gastéropode qui donnera 300 à 350 g de chair. 20 euros le kilo actuellement…

Parfois le filet reste vide ou la mer houleuse… d’où la nécessité d’un autre travail pour subvenir à ses propres besoins. Nous échangeons alors sur la fabrication de la chaux, autre article du site !

Utilisation du lambi en Martinique

Cimetiere

 

La conque est déposée sur les sépultures dans certaines communes du sud. Musique avec une conque de lambiElle servira d’ornement ou de protection pour la lueur vacillante de la bougie.

 

 

Lors du bèlè, le lambi trouve sa place près du tambour et accompagne les danseurs d’un son rassembleur et lointain… Mémoires d’ancêtres.

lambi grille

 

 

 

 

 

Le lambi, c’est aussi le symbole de la gastronomie des Antilles.

Recherché pour sa chair tendre et succulente, il sera fricassé dans une cocotte ou grillé, après avoir été frappé pour ôter la sensation caoutchouteuse propre à ce mollusque. Epices, oignons-pays, le tour est joué !

Assiette lambi

Tous les secrets d’une cuisine antillaise des plus typiques et savoureuses, comme Emmanuel à “Californie” sait le faire. En 2020, pour sa protection, la pêche de lambi ne sera permise que début juillet à fin décembre. Alors dépêchez-vous d’en goûter!

Perle rose du lambiEt puis… la perle rare est espérée !

Sur la jupe ou le tablier du gastéropode, l’espoir de sentir « an ti loup » retient le souffle du pêcheur. 15 000 à 250 000 euros pour la pierre précieuse rose… De quoi repartir pour une pêche miraculeuse avec un bateau tout neuf !Anses d'Arlet

Article précédent Article suivant
    • Jacqueline
    • 28 novembre 2018
    Répondre

    Bel article avec de belles photos.
    Merci pour cette évasion.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 novembre 2018
      Répondre

      Merci pour ce retour ; les photos sont ces instants de vie capturés qui prolongent parfois un rêve… bien à toi !

    • Martine
    • 28 novembre 2018
    Répondre

    Bon commentaire .

      • L'équipe de Family Evasion
      • 29 novembre 2018
      Répondre

      Merci Martine, fidèle lectrice, cela fait plaisir !

    • Micheline
    • 29 novembre 2018
    Répondre

    J’aime les photos et le texte !

    • familyevasion
    • 29 novembre 2018
    Répondre

    Merci pour l’appréciation ! A bientôt !

    • Mercator
    • 29 novembre 2018
    Répondre

    Le lambi est un coquillage magnifique avec de belles couleurs. Merci pour ce joli article Carolle !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 29 novembre 2018
      Répondre

      Vrai, ce coquillage est impressionnant ! et d’une beauté… ah la nature, quel cadeau ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *