Plus-que-parfait

Fort-de-France, visite picturale loin des clichés !

Fort-de-France, sa baie des Flamands

Fort Saint-Louis

Tour Lumina

 

Fort-de-France se tourne vers la mer entre l’histoire et la modernité.

Trois siècles s’inscrivent au-delà des vagues des Caraïbes. Du fort Saint-Louis, où la marine nationale a élu domicile, à la tour Lumina qui surplombe la pointe Simon.

 

En quelques pas, un plongeon « hors des temps… ».

Plongeon hors des temps

Fort Saint-Louis en nocturneBaie des Flamands ? En rapport avec des juifs hollandais expulsés du Brésil au 17ème siècle qui ont trouvé un refuge en Martinique.

Depuis 2011, la baie s’est parée d’une beauté qui l’a positionné dans les sites pittoresques des « plus belles baies du monde ».

Alors que la plage « La Française » fait des heureux parmi les citadins et noctambules…

L’histoire s’inscrit sur les murs foyalais

Place de la Savane

 

Les palmiers royaux dominent la place de la Savane, subissant le vent des ouragans et les soubresauts de l’histoire.

On écrit alors par une entaille notre mémoire, notre combat et nos larmes.

Ces murs de Fort-de-France sont parfois le reflet de messages bigarrés. Ils nous rappellent que la Bonne Action réverbérée par un simple pare-brise peut s’étendre à “Celui qui réfléchit…”.

Celui qui reflechitB.A. Fort-de-France

 

 

Les signes tendancieux du commerce

vide

En ces temps de « crise », nul doute que le vide des commerces se propage comme un virus, qui hésite encore à frapper plus fort.

Chambre de commerce - Fort-de-France

Brasserie lorraine - fort-dSine die, le commerce ajourne ses commandes ; même si sa chambre s’érige en modèle et que les enseignes orangées encadrent le fleuron d’une célèbre brasserie.

ProueLa proue reste alors assurément le repère dans cette tourmente. Force et caractère, nous devons en posséder tout autant pour « avancer ».


Poings serrés
pour répondre à cette pandémie, le marcheur nonchalant vaque à sa flânerie, alors que la marchande depuis son balcon, surveille la démarche lascive des badauds.

Fort-de-France magasins

Equilibre muralMarchande - rue de Fort-de-France

 

Pourtant le Plus-que Parfait donne une assurance à l’oiseau qui s’abrite… On rêve alors d’un horizon serein comme ces rectangles jaunis et encastrés pour un équilibre mural.

 

Aussi les symboles de la Nature s’immiscent dans les briques lézardées et taguent des archétypes qui animent nos pensées souffreteuses. Le béton est alors repoussé par la capture du regard qui tangue au-delà des mers.

Nature - Fort-de-Francetortue - Fort-de-France

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Parc mètre

 

Pourtant le parc – mètre nous rappelle à l’ordre et sous-entend, d’un sourire carnassier, la place de l’argent et son impact sociétal.

Mais en ces temps sous “Influence” (jusqu’au moindre mouvement…), le passant quelque peu soucieux aura-t– il un train de vie dispendieux dans les ruelles de Fort-de-France ?

Influences

L’aquarelle des rues de Fort-de-France

droit comme un piquet - Fort-de-Franceborne fort-de-franceDroit comme un piquet, on s’accroche à une borne qui raconte son histoire à cœur ouvert.

Une autre borne nous captive par ses couleurs… Elle jaillit comme un puits de lumière sur des volets clos, cramoisis de pudeur.

 

Parmi le flash de couleurs, le mont d’une nourriture trop rapidement happée s’amoncèle sur les trottoirs dégradés. Une grève et ses connexions urbaines s’imprègnent dans les viscères de la ville…

Déchets

 

 

 

 

 

 

 

 

 

siege - rue de fort-de-france

Banc vide - Fort-de-France

 

Alors que le code de la route s’invite sur nos sièges et nous en interdit l’accès, un banc libre, lui, attend le visiteur…

Dubitatif et songeur, confronté à ses propres rêves.

D’ailleurs, en ces temps de grisaille, qui n’y aspire pas ?

 

Articles similaires pouvant vous intéresser :

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Didier
    • 27 octobre 2020
    Répondre

    Superbe reportage pictural de Fort-de-France où le street art révèle l’essence d’une ville ! Merci pour les très belles photos…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Merciii… touchée mais pas coulée 😉 !

    • Katrinn
    • 27 octobre 2020
    Répondre

    Merci Carolle pour cette balade foyalaise.
    De très beaux clichés accompagnés de textes très bien écrits. 👏🏾👏🏾👏🏾👏🏾

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Les encouragements sont porteurs… on continue alors ?!

    • Marie
    • 27 octobre 2020
    Répondre

    Je confirme : de beaux commentaires artistiquement écrits. 👍🏻

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Merci Marie, j’avais envie de mettre des mots sur les capture d’écran… Tant mieux s’ils te plaisent.

        • Adenet
        • 28 octobre 2020
        Répondre

        Très belle interprétation des clichés, et en plus adaptée au contexte.
        La marchande au balcon, le sourire carnassier, et j’en passe…
        Et aussi, de jolies prises !
        Bravo carolle, continue !

          • L'équipe de Family Evasion
          • 28 octobre 2020
          Répondre

          Merci Clara, te connaissant photographe, j’en suis bien conforté !
          Oui le contexte entre grève et virus, les photos nous enseignent…
          A bientôt

        • Clo
        • 6 novembre 2020
        Répondre

        Eh bien à lire et à relire. Bravo…
        Beau voyage et je préfère pour l’instant sortir avec tes articles.
        C’est apaisant et en plus un réel plaisir pour les yeux… cette explosion de couleurs !

          • L'équipe de Family Evasion
          • 7 novembre 2020
          Répondre

          Merci Clo si la balade “vidéo” t’a donné quelques instants à rêver… de voyage ! Boone route.

  1. Répondre

    Bravo pour cette page plus que parfaite riche d’images, de couleurs et d’ambiance foyalaises.
    Le texte donne envie de passer, vite, à la ligne suivante, pour suivre le fil…
    Bravo !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Merci Cathy pour ce clin d’oeil qui nous invite à poursuivre le fil… plus que parfait tu as dit ? 😉

    • Jasmine
    • 28 octobre 2020
    Répondre

    C’est une belle ballade, surtout que je ne connais pas VRAIMENT cette ville.
    Mercii !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Super Jasmine si cela t’a conduit à regarder et penser FDF autrement… 🙂

    • Délice
    • 28 octobre 2020
    Répondre

    Merci pour cette belle ballade à FDF !
    Bonne journée 🙏👍

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Super Délice d’avoir partagé ce ressenti positif !
      A bientôt

    • Clara
    • 28 octobre 2020
    Répondre

    Je viens de le relire : mention spéciale 😉

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2020
      Répondre

      Ne t’en lasse pas ! C’est mon coup de coeur… 😉

    • Stella
    • 29 octobre 2020
    Répondre

    Coucou,
    Très bel article ; Bravo !
    J’ai bcp apprécié le lire merci.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 29 octobre 2020
      Répondre

      Super appréciation Stella, à bientôt alors ? entre les lignes d’un futur article… 😉

    • Catherine B
    • 29 octobre 2020
    Répondre

    Hello,
    J’ai lu : c’était vraiment top super chouette ! 😍

      • L'équipe de Family Evasion
      • 29 octobre 2020
      Répondre

      Eh ben, Catherine, ton enthousiasme est communicatif !

    • Madly
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Merci pour ce partage.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Avec plaisir Maddy !

    • Teddy
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Merciii

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Hihi Teddy, le nombre de iii indique la joie de lire ? 😉

    • Mercator
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Couleurs, photos, impressions et émotions personnelles sont les ressentis offerts par ce magnifique reportage.
    Derrière ces images, je ressens toute la détresse du moment et de la situation liée à la crise.
    Merci Carole.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Hello Mercator, il est vrai que la liberté de vaquer est lié à un équilibre intérieur mais ne nous plaignons pas… 😉

    • Babot
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Quel beau récit
    On découvre la ville sous un angle nouveau
    Merci pour ces belles images !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Merci à toi de nous citer un angle nouveau !
      A bientôt

    • BEAUREGARD+Colette
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Merci pour ce beau voyage à Fort de France. Les images sont belles, les couleurs éclatantes, les récits riches en émotion, et surtout le plaisir des yeux à un moment où l’on est plutôt maussade. Merci pour la ballade commentée

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Merci à toi Colette pour autant d’émotions transmises.
      Porte-toi bien ainsi que ta famille.

    • Chabine
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Merci Caro 👌🏼😉

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Parfait, Chabine, si cela t’a plu !
      A bientôt

    • Christine
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Coucou Carolle,
    En effet, notre liberté devient si précieuse lorsqu’elle disparaît.
    En tous les cas, avec toutes les photos que tu as prises, tu peux peut-être refaire un petit reportage photo sans familyevasion.. Car elles sont vraiment très belles.
    Bises

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Merci pour l’idée que nous retenons bien sûr… déjà le livre à paraitre “Quelque chose de Martinique” des Editions Nanika répondra à ce souhait !
      A bientôt

    • Nicole
    • 7 novembre 2020
    Répondre

    Voguer entre l’histoire, l’art street et la poésie…
    Apprendre à prendre le temps de flâner, observer et apprécier….
    Merci Carolle 😘

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Merci à toi Nicole pour cet accompagnement “en mots” de l’article ; c’est vrai qu’il a fait appel à tous ces éléments riche d’enseignements pour une balade “intérieure”.
      A bientôt

  2. Répondre

    Merci pour cette vision artistique et inattendue de Foyal… hâte de retourner observer tout cela ;p)

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2020
      Répondre

      Super si l’inattendu a permis une autre vision foyalaise !
      A bientôt Régine

    • Christiane
    • 8 novembre 2020
    Répondre

    Que de beauté cachée !
    Carolle, merci de cette invitation à être un marcheur nonchalant, plutôt qu’être la tête dans les nuages, dans les pensées parfois nauséabondes.
    L ‘attention nous ramène à voir la beauté en tout même dans un tas d’ordure !
    Avoir l’oeil perçant du photographe nous donne une autre dimension qui devient contemplation.
    Que de sérénité et de joie dans ces photos !
    merci encore !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 8 novembre 2020
      Répondre

      Merci beaucoup Christiane pour ce commentaire qui nous amène à poursuivre.
      L’idée des clichés commentés est une autre dimension du blog où la photo reste un élément pilier du partage… parfois une capture d’images nous fait voyager et nous évader plus sereinement que des mots. C’est d’ailleurs une des photos prise avec “Randonnée Sans Frontière” qui a été sélectionné pour le concours de l’ONF en 2019. Une photo est aussi un témoignage, un engagement..
      A bientôt !

    • Nicky
    • 9 novembre 2020
    Répondre

    J’aime à flâner dans les rues foyalaises et j’ai eu plaisir à faire découvrir à Théo, Stella et Leslie (un peu jeunes ) ces peintures en plein air, comme ils disent. Pas du tout surprise de voir ces toiles dans les rues de Melbourn, j’avais déjà vu cela chez moi ☺️😉.
    Vivement que s’achève cet “état de siège ” pour que je recommence à susciter la curiosité des enfants par ces balades découvertes à travers notre île. Merci petite sœur de la mettre en valeur grâce à tes articles accompagnés de ces magnifiques clichés 👏👏💋

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 novembre 2020
      Répondre

      Merci Nicky pour ce retour qui nous montre comment la culture est riche d’enseignements (même et surtout) pour les enfants ; je sais que tu prends beaucoup de plaisir à partager auprès d’eux les valeurs qui se déchiffrent sur le chemin de la vie… murs ou pas… urbain ou rural !
      D’ailleurs un des prochains articles de familyevasion sera réalisé grâce à un de tes contacts pour approcher l’agriculture, là aussi riche d’enseignements.
      A plus tard 😉

    • Léis
    • 9 novembre 2020
    Répondre

    De belles images. Merci !
    Heureux surtout que d’Esnambuc ait précédé Trump, tous deux dans le Nouveau Monde déchouqués par le peuple.
    Bien à toi.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 novembre 2020
      Répondre

      Tant mieux si le mot “heureux” t’habite Léis.
      L’Histoire s’écrit par le peuple, n’est-ce pas ?
      Belle journée à toi

    • Tijus Josiane
    • 9 novembre 2020
    Répondre

    Ici et là c’est la désolation, une vie arrêtée. Le vide, le calme.
    Mais merci pour ces images de Fort-de-France qui ne se reconnaît pas !
    Fort-de-France, la bouillante habituellement.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 novembre 2020
      Répondre

      C’est vrai Josiane qu’en plein après-midi avoir des photos “vides” nous étonne plus que de raison…
      Soyons vigilants et espérons des temps meilleurs.
      A nous de trouver un sens dans chaque petite chose… et que Fort-de-France retrouve alors son rythme cadencé !

    • Françoise
    • 26 novembre 2020
    Répondre

    Je trouve la ballade photo dans Fort-de-France ainsi que le texte très poétique.
    Bravo, on en a besoin en ce moment !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 27 novembre 2020
      Répondre

      Tant mieux Françoise si la poésie nous libère un peu, en effet…

  3. Pingback: Anse à l’âne: une petite rando et un lieu de mémoire - Family Evasion

  4. Pingback: Mémoire vive, le temps « doré » du canal le Calebassier ! - Family Evasion

  5. Pingback: Anse à l’âne: une petite rando et un haut lieu de mémoire – ANTILLA MARTINIQUE | Avec vous depuis 1981

  6. Pingback: Les charbonnières, une histoire de combats - Family Evasion

  7. Pingback: Les charbonnières, une histoire de droits - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *