Lapo senyen

Lapô senyen, le boeuf au goût du jour !

Lapô senyen, un retour sur scène !

Dino fruitLapô senyen ou la peau saignée ? Le régal samaritain qui se déguste !

La commande se fait toute la semaine alors que la vente de Lapô senyen se fera sur la place Clarissa (Jean-Philippe) à Sainte-Marie, le matin dominical.

Josette, restauratrice, m’explique les étapes qui feront de ce mets un souvenir des papilles. Autrefois petit déjeuner copieux des ouvriers, ce plat avait peu à peu disparu des étals. Délaissé par les foyers, il est vrai que la préparation du lapô senyen est longue et minutieuse.

Josette Clerempuy

Debout à 5 heures du matin, la cuisinière s’affaire pour ses nombreux clients fidèles mais exigeants. Tradition culinaire du Nord, ils font des kilomètres pour retrouver une saveur qu’ils connaissent bien…

Carottes et lapo senyen

Et moi aussi maintenant…

Josette n’ayant pas hésité à me servir, juste après mon café du matin !

Lapo senyen

Viande de boeuf entrelardée

A la boucherie du Marigot, l’habituée achète les 10 à 12 kilos de bœuf pour définir son plat.

Lapo senyen

Plus exactement, la pièce de viande viendra du collet (ou collier), muscle de l’encolure de l’animal. Les morceaux dits « avants » sont peu connus et parfois délaissés par le consommateur… sauf pour les clients de Josette qui raffolent de ce plaisir de table.

Josette snack Dino fruitProposé depuis 2 ans dans son snack, le carnet de commande ne désemplit pas.

« Plus j’en fais, plus il y a de la demande » dit-elle dubitative, augmentant régulièrement par là même sa commande de viande au boucher.

Sur place ou à emporter, les petits pots s’écoulent rapidement et sans réservation en amont, il n’est pas sûr de pouvoir se rassasier !

Ingrédients du Lapô senyen

carotte bois d'Inde

Boeuf decoupe

Après avoir acheté plusieurs kilos de collet, la viande sera trempée plusieurs heures dans de l’eau tiède. Egalement frottée, la peau saignée sera quelque peu attendrie et coupée en carré pour la future cuisson.

EpiceCelle – ci à feu doux fera apparaitre une gélatine après les deux heures trente nécessaires.

Les carottes, le gros et petit thym, le bois d’Inde… sont les ingrédients qui accompagnent ce mets si particulier.

Et cela fait rayonner la gastronomie du territoire hors des sentiers battus !

Un savoir-faire d’Antan qui se revisite au goût du jour puisque la souskay de lapô senyen est aussi sur les marchés !

Fiche pratique « Snack Dino’fruit »

Tenue par Josette Clerempuy, restauratrice

Place Clarissa Jean-Philippe

Sainte Marie 97230 (Martinique)

Place Clarissa - Sainte Marie

Pour aller plus loin…

Autre (s) article (s) sur Sainte-Marie :

Tombolo à Sainte-Marie, un intermittent du spectacle

Histoire de rails à Sainte-Marie

Autre (s) plat (s) typique (s) du terroir martiniquais :

Brigos et lambis, l’assiette du jour

Fruit à pain, dans tous ses états

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Nadia
    • 28 octobre 2021
    Répondre

    Très belle synthèse de ce mets qui en effet se prépare principalement avec de la viande de bœuf comme me l’a indiqué ma mère et qui est extrêmement délicieux!

    Tout comme bon nombre de plats antillais et d’ailleurs chacun y va de sa propre petite recette personnelle en y ajoutant diverses épices ou autres comme par exemple les œufs durs ou encore en se servant d’une autre viande qu’est le porc à défaut de bœuf.

    A retenir que notre Martinique est belle, les plats, les desserts sont succulents, je salue ce travail de recherche, cela nous permet de nous replonger dans notre tradition.

    Merci à cette courageuse femme, Carolle🥰

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 octobre 2021
      Répondre

      Merci Nadia… à toi et à ta Maman !
      Super cet échange que vous avez dû avoir sur un plat qui a tendance à disparaitre des foyers, mais qui reste sur le place Clarissa à Sainte-Marie !
      C’est vrai que d’une commune à une autre, les ingrédients peuvent varier ; pour le “Trenpaj” (à Trinité) c’était déjà le cas. Cela donne encore plus de raisons de parcourir ce magnifique territoire comme tu l’indiques.
      A bientôt et belle route à toi et ta famille.

    • Miguelle
    • 29 octobre 2021
    Répondre

    Ah j aime trop mais on le trouve rarement !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 29 octobre 2021
      Répondre

      C’est vrai ce plat disparait progressivement de la carte … merci à Josette de maintenir notre mémoire gustative ! 😉

    • Mercator
    • 30 octobre 2021
    Répondre

    Un plat réalisé avec patience pour faire ressortir le meilleur de la viande.
    Un met de qualité apprécié…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 30 octobre 2021
      Répondre

      Oui patience avec la viande déjà préparée la veille…
      Belle route à toi.

    • Valerie
    • 30 octobre 2021
    Répondre

    Un plat qui résonne à mes oreilles mais que je n’ai jamais goûté…un détour à Ste Marie s’impose. Après cet article, Josette devra trouver un deuxième boucher pour s’approvisionner…😊

      • L'équipe de Family Evasion
      • 30 octobre 2021
      Répondre

      Lol, Josette le fait déjà … car l’approvisionnement n’est pas aisé et se fait dans différentes communes, même si Marigot a été cité. Merci Valérie pour ce soutien gustatif ! 😉

    • Danielle
    • 30 octobre 2021
    Répondre

    Bonjour
    Hum😋 ça doit être bon !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 30 octobre 2021
      Répondre

      Rendez-vous à Sainte-Marie alors !

        • PETRICIEN
        • 2 novembre 2021
        Répondre

        C’est un plat ancien et que j’ai plaisir à déguster quand j’en trouve 😋😋.
        Je note cette adresse
        Merci Carole

          • L'équipe de Family Evasion
          • 2 novembre 2021
          Répondre

          En effet, la plupart des personnes âgées connaissent bien ce plat peu connu chez les plus jeunes ; à l’occasion salue Josette pour moi, c’est la seule ouverte le dimanche sur la place…
          Bon appétit Béa ! A bientôt au foyer rural de Morne Acajou pour un petit déjeuner Antan Lontan ?

    • Béa
    • 2 novembre 2021
    Répondre

    Ccou Caro,
    Nous attendons tellement ce moment où nous pourrons reprendre nos activités dont le ti-dej antan lontan 🤩 !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 2 novembre 2021
      Répondre

      Bientôt j’espère tout comme toi pour découvrir encore de nouvelles saveurs ! Et recettes !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *