Gerard Parfait

Flûtes des mornes ou la passion d’un homme

Flûtes des mornes, un son du terroir

Atelier fluttes des mornes

Gérard Parfait vit avec ses flûtes des mornes comme avec des amis de longue date.

Il va les chercher « au bon moment », entendez par là, qu’il va les couper soigneusement, 3 jours après la pleine lune, dans les forêts de bambou.

Il les accompagne tout au long de leur vie musicale, sachez alors qu’il confectionne l’instrument depuis son origine végétale à la sonorité choisie.

Enfin il cherche patiemment le son le plus juste possible comme un ami accorde bienveillance et temps pour accompagner un chemin.

Gerard - Fluttes des mornesAinsi Gérard vit dans cet univers, qui illustre les flûtes des mornes avec ses « notes de noblesse » dans un quartier du Lamentin.

Mais c’est aussi un langage qui appartient au patrimoine martiniquais, me rappelle-t-il.

Autrefois en vogue, la flûte des mornes s’invitait aux déjeuners dansants, sur tout le territoire pour les plus heureux des guincheurs et autres joueurs de bèlè.

Comme la conque de lambi un son transmis de morne à morne…

Passion pérenne au fil du temps

Livret de chants

Encore en culottes courtes, Gérard visite un voisin, car des notes « sorties de nulle part » attirent son oreille. Il repart alors avec une flûte des mornes qui sera son totem pour la musique. Il n’a que douze ans…

Fluttes des mornesEntre ici et là-bas, sa vie professionnelle ne l’éloigne pas de ce chemin « tout en chansons ». Lors d’une « permission » (nous sommes alors en 1967), Gérard, militaire, en profite pour fabriquer ses premières flûtes accordées.

De retour au péyi en 88, il ne cessera de transmettre sa passion auprès de ses nombreux élèves et aussi à un de ses fils, guitariste. Même Dédé Saint-Prix est venu chercher ses flûtes des mornes !

Gerard et Clara

Gerard Parfait

Aujourd’hui du haut de ses quatre-vingt ans, me confie-t-il, sa passion reste intacte… et se livre à coeur ouvert pour ceux qui ont la chance de le croiser.

Fabrication des flûtes des mornes

Plus de trente années de recherche et de calcul pour trouver « LA » sonorité, celle qui embellit la mélodie, celle qui accompagnera aussi le tambour ou le piano.

La sonorite - flutes des mornes

Sans relâche, Gérard fabrique cet objet de A à Z ou plutôt de Do à Sol !

Do à Sol

Après avoir coupé le bambou, il le fait sécher … attention trop sec, le bois casse, trop mou, le son « chatouille » l’oreille de Gérard !

Donc il est question d’aspect, de couleur, de temps, de son mais aussi de tendresse.

Le bambou est ainsi… il se travaille avec minutie et doigté.

accordeurMesuré pour une longueur adéquate, calibré pour un diamètre qui donnera une certaine note, le bambou sera alors testé et accordé selon les ondes repérées sur l’accordeur.

Car l’embouchure est taillée et une flopée de calculs savants permet de repérer l’endroit précis où les six autres trous seront parachevés.

Alors que le bec-perroquet finalise le perçage

bec perroquet

Un long travail d’expérience, de dextérité mais aussi d’amour pour un savoir-faire hors du commun ! Écoutez, arrêtez-vous… le son nous transporte… même au-delà des mornes.

Fille de Clara et Gerard

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Adenet
    • 30 octobre 2021
    Répondre

    Une passion sublimée par des mots.
    Bravo Carolle et merci d’avoir accepté de relever ce défi (avec brio).
    J’en profite pour saluer Gérard dit Gégé (une belle rencontre) et sa flûte qu’il sait si bien faire chanter

      • L'équipe de Family Evasion
      • 31 octobre 2021
      Répondre

      Merci à toi pour cette rencontre d’un passionné de la Tradition.
      Superbe chemin que vous avez vécu ensemble j’imagine… retransmis par tes photos.
      Bravo à chacun.
      Et Merci à Gérard pour ce Temps accordé… comme une note au diapason. 😉

      • Duhoux
      • 6 novembre 2021
      Répondre

      Bonjour, pouvez vous communiquer l’adresse où le trouver afin d’acheter un de ces bijoux.

        • L'équipe de Family Evasion
        • 6 novembre 2021
        Répondre

        Bonjour, je me renseigne auprès de l’artiste et reviens vers vous en MP ; merci pour lui.

    • Harold
    • 31 octobre 2021
    Répondre

    Flûte chante, chante!!! Elève nous au dessus des mornes, au delà des mers et réveille alors le terroir au fond de nos coeurs…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 31 octobre 2021
      Répondre

      Eh Bien, Harold, poète sur tes heures… Top comme mélodie ! 😉

    • Chabine
    • 6 novembre 2021
    Répondre

    Très intéressant 👌🏽👌🏽

      • L'équipe de Family Evasion
      • 6 novembre 2021
      Répondre

      Merci Chabine de l’intérêt porté !
      A bientôt

    • Robert
    • 6 novembre 2021
    Répondre

    J’écris d’Afrique pour vous dire que j’ai aimé cet article qui m’a fait voyager. Parce que j’adore aussi Mona, St Prix et Cylla. On les connait tous chez nous en Afrique, ce qu’ils font est magnifique.
    Belle musique venue de gens passionnés issus de terres tout aussi magnifiques.
    Merciiiiiii !🙏🙏🙏

      • L'équipe de Family Evasion
      • 6 novembre 2021
      Répondre

      Merci Robert, un véritable hommage au delà des mornes… la musique étant universelle et nourrie par le langage poétique des Hommes. Joli et précieux commentaire !

    • Marie
    • 7 novembre 2021
    Répondre

    Marie B
    Merci Carolle
    Le sujet est passionnant. Là au moins on ne s’abreuve pas à des citernes lézardées mais directement à la source.
    Bonne nourriture culturelle

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2021
      Répondre

      Merci à toi Marie de nous encourager par cette belle image qu’est la source ! Bonne route à toi.

    • Marc
    • 7 novembre 2021
    Répondre

    Bonjour,
    Je souhaiterai acheter une flûte des mornes et apprendre à en jouer.
    Saviez vous où je pourrais trouver mon bonheur ?
    Merci de la réponse.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 7 novembre 2021
      Répondre

      Bonjour, je vous mets en contact avec Gérad en MP ; en espérant tout le bonheur pour vous.

    • Ray
    • 8 novembre 2021
    Répondre

    Merci pour cette belle découverte !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 8 novembre 2021
      Répondre

      Super Ray que cela te plaise !

    • Nat
    • 8 novembre 2021
    Répondre

    Je cherche à acheter une flûte des mornes où puis je en trouver ?

      • L'équipe de Family Evasion
      • 8 novembre 2021
      Répondre

      Bonsoir Nat, je vous ai envoyé le numéro de tel de Gérard en message privé… tenez nous au courant !
      Belles notes à vous.

    • Françoise
    • 8 novembre 2021
    Répondre

    Je suis également intéressée…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 8 novembre 2021
      Répondre

      Bonne nouvelle pour Gérard alors !

    • Susan LAURENT
    • 8 novembre 2021
    Répondre

    bonjour,
    Intéressée par les flutes de Gégé je voudrais bien le rencontrer pour lui commander ou acheter 1 flute traversiere. merci de me renseigner.
    Cordialement.
    Suzanne

      • L'équipe de Family Evasion
      • 8 novembre 2021
      Répondre

      Bonjour Susan, avec plaisir je vous donne le contact de Gérard et vous propose l’abonnement au blog familyevasion (site gratuit et sécurisé) donnant une foule d’infos sur la Martinique et autres contrées… Merci à vous.

    • Suzette
    • 9 novembre 2021
    Répondre

    La pureté du son donne envie de se mettre à la flute. Pourrai-je bénéficier des cours de Gérard si j’achète un de ses bijoux ?

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 novembre 2021
      Répondre

      Gérard s’accorde quelque repos hors du territoire je crois… je te donne son contact hors ligne et tu verras avec lui. Il te guidera pour la suite j’en suis sûre.
      A bientôt Suzette et bel arpège…

    • Remy
    • 9 novembre 2021
    Répondre

    Bravo à Carole pour la richesse des terroirs martiniquais, des oubliés quelque fois, des saveurs endormies, des odeurs oubliées… merci merci.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 novembre 2021
      Répondre

      Merci Frantz, ce site vit aussi grâce à tes “adresses” car tu nous indiques régulièrement le sujet des articles !
      C’est un vrai partage de l’âme du territoire.
      Bien à toi.

    • Ta petite sœur
    • 14 novembre 2021
    Répondre

    Ce Mr Gégé est inconnu, je n’avais jamais entendu parler de ce Monsieur. Vraiment Carolle, tu as l’art de “dénicher ” des perles rares. On a envie de posséder une flûtes confectionnée par Mr Gégé, tant ton article décrit sa passion. Merci pour cette belle découverte🎋👏

      • L'équipe de Family Evasion
      • 14 novembre 2021
      Répondre

      Oui Gégé est discret… Mais sa passion le fait connaître des artistes les plus illustres.
      J’aime en effet dénicher toutes ces valeurs qui font un tissu social et culturel unique et riche !
      Bisous Petite Soeur 😉

    • Bernard BOLOSIER
    • 23 novembre 2021
    Répondre

    Excellent article de reconnaissance du travail fait avec determination et passion par nos anciens ;
    Je découvre un Gérard, pilier de notre patrimoine musical martiniquais, à travers cette merveille qu’est la flûte en bambou.
    Il m’intéresse. Pourrai-je avoir son contact Carolle ?
    Merci de ton retour et bravo pour l’article !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 23 novembre 2021
      Répondre

      Bonjour Bernard, bienheureuse de lire ce commentaire qui porte si haut les notes de Gérard ; oui un musicien hors pair et si accessible ; je te donne son numéro hors antenne.
      Bien à toi sur les routes de “randosansfrontières”.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *