agriculture biologique

Agriculture biologique, une évidence ?

Agriculture biologique … c’est quoi ?

Définie depuis les années 1920, l’IFOAM (International Federation of Organiic Agriculture Movements organise) l’agriculture biologique à l’échelle mondiale depuis 1972 ; cette agriculture est une des formes d’agriculture durable, qui vise une production pérenne des produits en réduisant au mieux l’impact environnemental.

champ agriculture biologique

Les services écosystémiques sont au cœur de cette méthode, où la pollinisation par les abeilles, colibris ou encore chauve-souris… est indispensable à la fructification de nombreuses espèces cultivées par l’Homme.

culture ferme des lilas

Dans ce cadre, il s’agit d’une production agricole qui exclut le recours aux produits chimiques de synthèse.

Garanties du Bio ?

ananas bioLe marché alimentaire bio a augmenté de 15,7 % entre 2015 et 2018. Mais quelles garanties avons-nous pour notre santé ?

Selon la réglementation, les aliments bio devraient contenir 100 % d’ingrédients issus de l’agriculture biologique.

Mais comme tous les ingrédients ne sont pas disponibles en bio, une marge de 5 % du produit issue du conventionnel est admise.

Avantage de l’agriculture biologique ?

La plupart des études effectuées concluent à des concentrations en nutriments plus importantes dans les aliments bios. Par exemple, concernant la vitamine C elle se retrouve en quantité supplémentaire de + 6 % à + 12 %.

Pour la viande, les oeufs et le lait bios, ils sont jusqu’à 50 % plus riches en acides gras oméga-3 bénéfiques pour la santé.

chou bio

Quant aux céréales bios, elles sont moins riches en protéines, donc en gluten, et en fibres que celles issues du conventionnel.

Produire du « bio », est-ce naturel ?

Ducos agriculture biologiqueAvant d’être certifié, sous le label « bio », la phase de conversion (transition entre l’agriculture conventionnelle et l’agriculture bio) dure entre 2 et 3 ans.

En agriculture biologique, les processus biologiques (sans engrais, pesticides ou hormones) assurent la fertilisation des sols et la protection contre les parasites.

Charles Désirliste, à la Ferme bio Les Lilas, à Ducos, explique son cheminement en tant que chauffeur-livreur vers cette agriculture biologique qu’il affectionne tant.

Pour lui, le naturel est synonyme de santé ; de là faire appel à la nature – qui se coordonne spontanément – pour enrichir le sol, le reposer, le diversifier… est une évidence.

Plantes medcinales

Même les plantes médicinales !

Telles le pourpier (riche en oméga 3), les graines en bas feuille (famille du ricin) ou la passiflore poc-poc seront laissées par l’agriculteur, pour agrémenter la culture.

Grenn et fleur anba Fey

Le chardon-béni lui aussi s’immisce dans les rangées, complétant la panoplie des rimèd razié.

De l’engrais naturel à la croissance

terreau - agriculture biologique

Fier de son lombric-compost, Charles me montre toutes les étapes successives pour l’embellissement de ses légumes.

Les buttes en bambou accueillent une terre enrichie de fumier de cabris, de bois broyé, de feuilles de coco.

Selon un calendrier lunaire, ce sol fournira des oignons-pays, des feuilles de chêne ou de la betterave jaune ou rouge.

culture en buttes - agriculture biologique

puceron et mais

 

Les épinards rampants ou le poiré varient la culture en butte, alors que le « gros jardin » comme les tomates, patates douces, kanmanioc, concombres… s’amusent à colorer l’arrière-champs.

Charles insiste bien sur leur association, parfois en alternance régulière, ce qui fortifie pleinement les différents plans.

Même le maïs est présent pour attirer les insectes… que les coccinelles mangent.

Un cycle naturel au service de l’Homme !

agriculture biologique

Regroupement en coopérative

Au nombre de 8, des agriculteurs ont formé une coopérative Re Bèl Bio qui rassemble des produits originaux et alléchants.

Charles desirliste et fruits de Genipa

Charles DesirlisteDu gingembre bio, au jus de génipa (ci-dessus), surette… en passant par les branches de céleri, les partenaires de Charles se feront un plaisir pour vous conseiller ou vous suggérer des produits frais et biologiques.

Et ceux-ci prendront tout naturellement la place dans votre panier !

Mais aussi prendre le temps de manger sur place… un tété dwet préparé par Malik vous ravira.

Tété dwèt - agriculture biologique

Fiche pratique d’une agriculture biologique 

Charles a la ferme Perrine - agriculture biologique« Ferme bio Les Lilas » : Vente directe à l’exploitation BOIS ROUGE, 97224 Ducos

Ou “Marché bio Re bel bio(membre du Groupement Régional des Agriculteurs Bio (GRAB)) : Ferme Perrine – Carrère – Lamentin – tous les samedis 7h / 12 heures.

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Chabine
    • 19 mars 2021
    Répondre

    Intéressant Caro, merci 👌🏼

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 mars 2021
      Répondre

      super si l’intérêt est suscité !
      à bientôt

        • Jacqueline
        • 19 mars 2021
        Répondre

        Super article, les photos sont belles.
        Jaime beaucoup le jardin créole.
        Merci

          • L'équipe de Family Evasion
          • 19 mars 2021
          Répondre

          Tu as raison Jacqueline, ce jardin nous séduit avec sa diversité et sa facilité d’entretien… à bientot

    • Didier
    • 19 mars 2021
    Répondre

    Le bio est plus qu’une simple notion de nourriture. C’est un art de vivre en harmonie avec notre environnement naturel mais aussi humain. C’est une réflexion sociologique de la place de chacun d’entre nous dans le monde que nous empruntons et partageons. Merci à Charles et à la coopérative pour leurs efforts. Et je vous assure, le Tété dwet est divin. Merci Familyevasion…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 mars 2021
      Répondre

      Oui une attitude et un engagement définissent nos actes et le respect de la planète… un challenge en ces temps qui courent.
      En plus, la gourmandise a clôturé notre périple bio avec cette piz’manioc !

    • BULLET
    • 19 mars 2021
    Répondre

    Super enrichissant comme article. On s’instruit tous les jours avec toi ..Le partage… Félicitations…👍👏

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 mars 2021
      Répondre

      Merci Alex, je te retourne l’idée du partage que tu honores pleinement ; à bientot

    • Pascale
    • 19 mars 2021
    Répondre

    Tjrs très intéressant !
    Et que de belles photos
    Tu vas participer au WE des exploitations bio ?

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Tu parles de la route des fermes bio https://www.facebook.com/laroutedesfermesbio
      du 27 février au 12 juin… pas encore inscrite mais j’y pense Pascale et te tiens au courant !
      Et toi inscrite ? 😉

    • adenet
    • 20 mars 2021
    Répondre

    Article frais !
    Merci Carolle !
    PS: j’ai une petite photo qui te plairait 😉 J’ai toujours connu la « grenn anba Fey » en graines…. Mais un jour, je l’ai surprise en fleurs!!!! C’était une première pour moi; la fleur est tellement délicate…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Merci Clara pour cet échange et la superbe photo que j’ai intégrée dans l’article ; un complément que j’apprécie et partagé pour tous.

    • Frederique MB
    • 20 mars 2021
    Répondre

    Super intéressant et vraiment d’actualité ! Les photos très sont belles.
    Merciiii !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Merci Frédérique, c’est vrai que nous nous tournons de plus en plus vers le BIO, sans être à la mode, car je crois que cela deviendra une “habitude”… qui va perdurer !

    • Nat
    • 20 mars 2021
    Répondre

    👍🏽

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Merci pour le coup de pouce Nat !

    • Mag
    • 20 mars 2021
    Répondre

    😳 je ne connaissais pas cette exploitation à Ducos. Merci pour l’info 👍🏾

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Tant mieux, si la découverte est liée à la lecture de l’article !
      A bientôt

    • Valou
    • 20 mars 2021
    Répondre

    Super article merci pour le partage !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Merci à toi Valou !
      Plaisir de partager…

      • Natacha
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Super article
      Merci
      Rafraichissant, il donne l eau à la bouche

        • L'équipe de Family Evasion
        • 20 mars 2021
        Répondre

        Merci Natacha, en plus c’est bon… autant en profiter !
        A plus… 😉

    • Mercator
    • 20 mars 2021
    Répondre

    Chère Carole.
    Ton article est plein de fraîcheur. Et la question posée sur une agriculture Bio est d’actualité.
    En lisant cet article, j’ai eu envie de me rendre au marché du Lamentin pour rencontrer, Charles de la ferme Bio des Lilas et échanger sur les légumes et les recettes attenantes… Car comment cuisiner le pourpier, le passiflore poc-poc et avec quoi accommoder le Chardon-béni ?
    Un article plein de fraîcheur et d’espoir.
    Merci Carole

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 mars 2021
      Répondre

      Merci Mercator, contente de t’apporter de la fraîcheur mais là où tu résides… tu en as déjà ! 😉
      Alors le pourpier était dans notre assiette ce midi, cela se mange cru aussi…
      Et le chardon-béni, j’en ai déjà fait des infusions et mon ami Dody ce matin en préparait dans une dame-jeanne avec de l’atoumo et du rhum… très bon pour soulager les courbatures parait-il.
      Je t’avoue ne pas connaitre la passiflore poc-poc… mais cela viendra j’espère ! A bientot et porte-toi bien.

      • Adenet
      • 22 mars 2021
      Répondre

      – Le pourpier se mange en salade, cru, comme l’a dit Carolle (Comme l’herbe couresse aussi d’ailleurs).

      – le chardon-béni est une plante médicinale mais aussi une plante aromatique ; on la nomme “coriandre pays” tant le parfum est similaire….donc dans la salade, la semoule, la viande, qu’importe…

      – la passiflore pot poc est aussi appelée marigouja: c’est une variété de fruit de la passion…donc cela se mange comme un maracudja.

      En bref, il n’y a rien à cuisiner, à vrai dire… juste à savourer;)

        • L'équipe de Family Evasion
        • 22 mars 2021
        Répondre

        Merci Clara pour toutes ces infos pertinentes qui répondent au mieux à Mercator… Du vert dans notre assiette pour le plaisir aussi des yeux et de l’odorat en plus du goût !

    • Desirliste
    • 21 mars 2021
    Répondre

    Très belle illustration, mon fréro c’est a nous de prendre conscience.
    Bisous

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 mars 2021
      Répondre

      En effet, un changement d’attitude dans l’assiette et en amont bien sûr… tout un cheminement d’envergure et collectif.

    • Marie-Annette
    • 21 mars 2021
    Répondre

    Eh bien 👍🏽🙃merci à toi aussi toujours de très très beaux reportages 👍🏽🎈👌

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 mars 2021
      Répondre

      Merci Martie-Annette pour des propos qui nous portent… à bientôt !

    • Marie
    • 22 mars 2021
    Répondre

    Bonjour Carolle
    Article très enrichissant, merci de partager avec nous ces belles découvertes.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 mars 2021
      Répondre

      Coucou Marie, un plaisir de le vivre… à bientôt !

        • Nicky
        • 22 mars 2021
        Répondre

        C’est avec vous Didier et toi que nous avons commencé à manger bio.
        Le bio a maintenant dépassé nos assiettes et voilà que nous “philosophons” bio. Avec Charles j’apprends autant sur la terre, les arbres, les plantes que sur les insectes et les vers qui nous surprennent souvent quand on remue le sol.
        Les précisions que tu nous donnes sur la culture biologique nous feront porter un regard différent sur le contenu de nos assiettes et si nous hésitons à passer le cap, ton article enlève alors tout doute.
        Comme toujours, je te félicite et te remercie petite sœur ⚘🐝😘

          • L'équipe de Family Evasion
          • 22 mars 2021
          Répondre

          Grâce à toi j’ai rencontré Charles dans son univers, tout heureux de pouvoir partagé sa passion ; le temps s’est arrêté pour appréhender cette biodiversité indispensable à notre équilibre.
          Merci à toi pour ce retour et témoignage… tout au long du chemin 😉

    • Mercator
    • 23 mars 2021
    Répondre

    Merci Carole et Clara pour ces réponses.
    Elles montrent l’étendue des vertus de ces plantes.
    Je constate qu’ elles peuvent se manger comme des salades ou se boire en infusion mais le meilleur est de les savourer.
    À vous de créer un lexique des plantes pour valoriser encore plus ces plantes martiniquaises et Bio.
    Merci pour ces échanges fructueux.

    • Dominique
    • 23 mars 2021
    Répondre

    Ca donne envie de visiter et d’en apprendre encore plus sur l’agriculture bio en milieu tropical ! Merci pour ce bel article !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 23 mars 2021
      Répondre

      Merci Dom pour cet encouragement qui nous porte à poursuivre…
      J’espère encore beaucoup de connaissances à partager dont le bio en fait partie !
      Bonne route.

    • Françoise
    • 25 mars 2021
    Répondre

    Coucou Carolle
    Bravo pour le dernier article sur le bio ; c’est si important de sensibiliser à ce sujet. Et tu prêches une convaincue !!
    J’ essaye d’acheter depuis longtemps en circuit‌s les plus courts possibles et sains.
    J’ attends toujours vos articles avec plaisir : toute la famille est vraiment douée ! Bisous à la team !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 25 mars 2021
      Répondre

      Merci Françoise, je savais en effet que tu mangeais bio, et suis contente que cela t’a intéressée … même si tu es de l’autre bord, comme on dit ici ; à bientot

  1. Pingback: Habitation Gaigneron, un ancien fleuron de la canne - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *