rhum piscine

Rhum et saveurs : sur la route… comme la chanson !

bouteille rhum

 

Petit ‘Mémo’ sur l’alcool local devenu international !

Le rhum accompagne tout repas de fête aux Antilles, tout début de conversation, tout partage convivial…

Mais aussi pour certains, tout début de matinée, alors appelé le « décollage » ! et selon l’heure de la journée, un nom différent lui est attribué !

Comprendre l’origine de la boisson

Canne a sucre rhum

  • Le rhum est une eau-de-vie obtenue par distillation d’une boisson issue de la canne à sucre.
  • La coupe s’effectue de février à juin  où des ‘flèches‘ apparaissent pour marquer la saison.
  • Utilisée depuis le Moyen Age, comme élixir de longue vie, elle représentait jusqu’au 19ème siècle un antiseptique « radical ».
  • Cette idée d’ailleurs est restée dans les mentalités des anciens…

Canne à sucre et pressagebagasse rhum

– C’est la première étape de la fabrication du rhum qui consiste à extraire la matière 1ère de la canne à sucre

vesou rhum

 

– Selon la méthode choisie (raffinage du sucre avec la « mélasse » ou utilisation du jus de canne après broyage avec le « vésou »), le rhum est nommé industriel ou agricole.

– Le vesou est aussi utilisé pour la cachaça, célèbre pour certains cocktails), la cassonade (utilisée en pâtisserie) ou le “pain de vesou” (base d’une boisson commune au Brésil).

Différence entre rhum agricole et industriel ?

– Outre le produit de fermentation qui les différencie, la fabrication du rhum en lui-même est plus standardisé s’il est industriel, alors que l’influence du terroir est directement lié au sol de la canne pour le rhum agricole.

– Le rhum agricole bénéficie d’une appellation AOC (appellation d’origine contrôlée) alors que le rhum industriel représente 90% de la vente mondiale.

– Aussi la couleur pour le 1er est obtenue par une adjonction de caramel, alors que le 2ème bénéficie du vieillissement en fûts de chêne.

futs rhum

Fermentation pour l’obtention d’alcool

Fermentation rhum

– En ajoutant des levures, le sucre de la canne se transforme en alcool (fermentation naturelle de 3 jours).

– A cette étape, le vin peut être à 4% de teneur en alcool. Moment important qui détermine les caractéristiques du futur breuvage.

Distillation et vapeurs

Distillation rhum

 

– Les colonnes à distillation permettent :

  • l’évaporation d’alcool
  • puis sa condensation afin d’augmenter la proportion d’alcool final
  • exemple : un rhum blanc agricole titre en moyenne à 70% d’alcool.

– Ainsi le vin de canne descend de plateau en plateau, en chauffant au contact de la vapeur produite par le chaudron. Il est alors séparé de l’eau et des substances aromatiques.

– Avant la vente, il sera à nouveau au contact de l’eau pour diminuer son degré d’alcool entre 40 et 50°.

Vieillissement en fûts

Tonneaux rhum

Pas obligatoire, ce passage est pour certains rhums d’après leurs propriétaires une étape des plus importantes.

– Dépendent ainsi les arômes différents du rhum selon le nombre d’années mais aussi selon l’origine des fûts,

– Par exemple si celui-ci a déjà stocké du whisky pour relâcher quelques saveurs sucrées.

Dégustation et terroir

Verre Table rhum

– Nul ne peut repartir sans avoir gouté la boisson « nationale » !

– Pas d’excès mais reconnaître toute la saveur liée au terroir riche de la canne à sucre

– Se représenter la labeur de ce travail qui se pérennise depuis des siècles et se modernise au fil du temps sans perdre sa valeur d’authenticité.

 Carnet “route du rhum”

martinique-carte-distilleries-rhumMaintenant que vous êtes incollable sur la fabrication de ce fameux élixir, il est indispensable de savoir comment le consommer pour pouvoir délecter toute sa saveur…

Le ti’punch est la recette idéale pour déguster toute en finesse le rhum.

Vous pouvez préparer ce cocktail avec du rhum blanc ou du rhum vieux… c’est en fonction de vos goûts. J’ai pour ma part une préférence pour le vieux rhum.

Pour 1 personne :

  • un quartier de citron vert
  • une cuillère à café de sucre (non raffiné c’est quand même mieux)
  • 5 cl de rhum blanc ou vieux
  • sans glaçon le plus souvent !

Préparation :

1 – Versez dans un verre une cuillère à café de sucre

2 – Puis les 5 cl de rhum

3 – Pressez votre quartier de citron vert

4 – Et mettre les glaçons si vous le souhaitez mais ce n’est pas la tradition !

5 – Remuez le tout jusqu’à faire dissoudre au maximum le sucre. Un verre à “culbute” est au mieux !

Il n’y a plus qu’à déguster avec modération évidemment !

Carnet de Laurie Marin… qui m’a même appris une chanson de Soldat Louis… pour l’ occasion “du rhum, des femmes et de la bière” ! Vous connaissez ?

 

Photographies de familyevasion. Nous remercions Laurie pour la photo de couverture “le verre de rhum” ! 

Article précédent Article suivant
    • Laurie Marin
    • 1 juin 2018
    Répondre

    Excellent article pour tout savoir sur le rhum ! Il manque juste les odeurs lors des visites des distilleries ! Alors qu’ attendons nous pour visiter et déguster?

      • L'équipe de Family Evasion
      • 1 juin 2018
      Répondre

      Route du rhum à programmer ! chiche !

        • Laurie Marin
        • 1 juin 2018
        Répondre

        Avec grand plaisir ! Il y en a que 12 à visiter c est jouable ! Par contre qui conduit ?

        • Yoann
        • 5 juin 2018
        Répondre

        Y a t il encore de la place pour cette route du rhum??? 🙂

          • L'équipe de Family Evasion
          • 5 juin 2018
          Répondre

          Toujours de la place pour toi Yo !

  1. Pingback: Lille : 3 jours pour un petit tour chez les Ch'tis ! - Family Evasion

  2. Pingback: Plat typique régional : Lille et ses influences limitrophes ! - Family Evasion

  3. Pingback: Plat typique régional : Lille et ses influences limitrophes ! - Family Evasion

  4. Pingback: Rivière-Pilote : une halte s’impose ! - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *