Lahou-Kpanda

Lahou-Kpanda, heures comptées pour ce village ivoirien

Lahou-Kpanda, un passé colonial englouti

Mer et lagune - Lahou-Kpanda

Ancien comptoir colonial, l’île de Lahou-Kpanda se voit rétrécir à vue d’œil… ou presque. A 150 km à l’ouest d’Abidjan sur tout le littoral ivoirien, les eaux  montent inexorablement à cause du réchauffement climatique.

Les enfants eux barbotent sans trop s’en soucier. Et qui leur donnerait tord ? Chaque chose en son temps… et l’histoire des adultes fera le reste.

Enfants et lagune

Rongée par l’océan, les deux kilomètres de ce territoire îlien, ne forme plus qu’un isthme de 200 mètres aujourd’hui. Et cela ne s’arrêtera pas là… puisque la mer inéluctablement avance de deux mètres chaque année.

Alors combien de temps reste-t-il aCimetiereux habitants de Lahou-Kpanda pour vivre leur quotidien ?

Eglise - Lahou-KpandaLa sous-préfecture, la prison civile, l’hôpital… et de nombreuses habitations sont déjà sous les eaux depuis bien longtemps.

Les églises frondent vent et marée dans ce décor antique et séculaire, rappelant, un à un, ses morts dans un cimetière peu à peu englouti.

Une vie encore grouillante d’activités

Filet - Lahou-Kpanda

Lahou-Kpanda - bateaux

En pinasse, au départ du village de Braffedon, Dominique vous conduira jusqu’à son village et ses habitants. On peut pousser jusqu’à l’embouchure des 3 eaux, où se rencontrent la lagune Tiagba, le fleuve Bandama et l’océan Atlantique.

pinasse

Les ruelles alignées délimitent les familles alors que les coquillages jonchent le sol en guise d’empierrement. Les habitats se délocalisent au gré des évènements naturels et survivent au temps malgré un délabrement bien visible.

Maison de Lahou-Kpanda

Des pêcheurs en sursis

Presse maniocDans le golfe de Guinée, les pêcheurs vivent de leur travail, activité en sursis. Ils arrivent après avoir bravé les flots de l’embouchure du fleuve Bandama puis de l’océan Atlantique.

LangoustePoissons et langoustes sont rapidement écoulés… l’ attiéké, garniture à base de manioc, complètera l’assiette des familles mais aussi celle du visiteur, s’il le souhaite.

Prises d’assaut, les embarcations s’échouent sur les berges le temps d’un marchandage de bonne séance. La discussion est âpre mais reste bon enfant pour la novice que je suis. Disons, qu’Eric m’a bien aidé 😉 !

Plus loin vers l’embouchure, d’autres gestes sont suspendus au courant et nous laissent admiratifs. La pêche à l’épervier est ce lancer de filet en pirogue ou à pied pour ramener quelques ventes espérées. Le poisson devenant de plus en plus rare, les prix s’envolent pour la ménagère…

Pecheur

Ouest-africain en péril, mais quelles réponses ?

Embouchure cite des 3 eaux

Plusieurs propositions ont été avancées pour lutter contre ce péril qui se retrouve sur tout le littoral de la côte Ouest. Sachant que celle-ci regroupe près d’un tiers de la population de la région, il semble urgent d’y répondre.

Arrivee pecheur

Aussi en 2016, la France signe un accord administratif avec la Banque mondiale pour renforcer les recherches sur l’économie bleue (des océans) et le programme WACA (gestion du littoral ouest africain). La construction de mesures de protection, la restauration des mangroves et le traitement de déchets… sont au programme.

En 2019, la Banque mondiale établit des chiffres faramineux pour évaluer la dégradation des zones côtières par l’érosion. Soient 3,8 milliards de dollars par an au Bénin, à la Côte d’Ivoire, au Sénégal et au Togo, l’équivalent de 5,3 % de leur PIB ! C’est la Côte d’Ivoire qui est le plus affecté par les inondations dues aux précipitations extrêmes et aux crues des rivières.

Et le gouvernement ivoirien a, quant à lui, proposé à la population un terrain de 2000 hectares sur l’île voisine Avikam, au milieu de la lagune.

Erosion - Lahou-KpandaMais pour l’instant rien ne répond aux attentes des habitants. Rester sur leur terre native est leur vœu le plus cher.

Comme on le sait, l’attachement à la terre s’inscrit dans cette dignité qu’à l’Homme… le plus souvent enracinée autour des siens et proche de ses ancêtres.

Et Lahou-Kpanda incarne avec espoir et fierté cette dernière volonté.

Lahou KpandaFiche pratique de Lahou-Kpanda

  • Accès Grand-Lahou : par la route côtière à 3h d’Abidjan (à cause des travaux ! ) – direction Jacqueville /Dabou. Pour les non-motorisés, une gare routière se trouve à l’entrée de la ville. Possibilité de s’y rendre en bus depuis Abidjan. Puis en tricycle…
  • Accès Lahou-Kpanda : aller jusqu’à l’embarcadère du village de Braffedon puis trouver un piroguier pour se rendre au village, de l’autre côté de la rive.

Pirogue et lagune

Pour aller plus loin sur le sujet du littoral de la côte ouest africaine :

  • Etude de la Banque mondiale :

https://www.banquemondiale.org/fr/region/afr/publication/west-africas-coast-losing-over-38-billion-a-year-to-erosion-flooding-and-pollution

  • Et un article de Africa Can and Poverty :

https://blogs.worldbank.org/fr/africacan/littoral-fragile-relevons-les-defis-de-la-cote-ouest-africaine

Bateau colore

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Harold
    • 20 décembre 2021
    Répondre

    Merci pour cette evasion si pittoresque mais oh combien fragile au regard de cette catastrophe naturelle!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 décembre 2021
      Répondre

      Oui… Des populations qui seront déplacées à l’avenir… que de lourds tribus à payer pour un réchauffement qui causera bien des dégâts ; merci Harold.

        • Eleouet
        • 21 décembre 2021
        Répondre

        Très beau reportage mais l’issue de leurs avenirs est trop triste…

          • L'équipe de Family Evasion
          • 22 décembre 2021
          Répondre

          En effet Michelle, un avenir sombre… espérons quand même le meilleur pour ces populations dépendantes des évènements dits “naturels”.
          A bientôt

    • GROSPERRIN Yolande
    • 20 décembre 2021
    Répondre

    C’est avec plaisir que je lis tes articles qui nous font voyager. Merci pour ce petit moment de détente. Il ne manque qu’une vidéo pour illustrer le tout. Par exemple celle de la traversée en pirogue. Bonnes vacances.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Vrai, je sais que tu es friande des vidéos mais je reste discrète pour la population ; pourtant tu as raison sur la pirogue c’était à faire ! 😉 J’y penserais alors…

    • Mercator
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    Avec ma classe de seconde, nous sommes allés voir une pièce de théâtre vendredi dernier, appelé “pluie, vapeur, vitesse, de Marseille” sur les liens entre la migration et réchauffement climatique.
    Cet article montre une réalité et une acuité à avancer vite pour tenter d’enrayer ce qui se passe avec la montée des eaux vers Abidjan.
    Merci Carolle pour cet article intéressant et d’actualité avec une innocence particulière des enfants qui nagent et plongent dans l’eau.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Oui Mercator, la banque mondiale s’y penche ainsi que les tutelles des pouvoir comme on sait… Mais l’économie et ses gains ont souvent le dessus sur nos propres intérêts que sont très simplement la préservation de la planète et les moindres déchets.

    • Nat
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    C’est cool que tu aies pu y aller.
    Je ne connaissais pas cette problématique.
    Merci ☺️

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci à toi Nat pour ce retour. La Martinique sera touchée également je pense…

    • Lucas
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    Tellement d’actualité 😕 merci pour cette information

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci … vrai le monde entier est concerné !

    • Ta petite sœur
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    Ah ma petite sœur, tu nous ramènes, par tes voyages et tes rencontres, aux réalités du monde. Toutes les petites actions entreprises par des “petites personnes ” seront-elles, un jour, entendues par les “personnes de pouvoir ” ? Espérons-le.
    Tu nous raconteras comment les ivoiriens fêtent Noël 🎊

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Le réchauffement climatique a de quoi nous interpeller en effet, au-delà des orientations économiques souvent convoitées…
      Pour Noël je ne sais pas si une famille va se prêter à ce jeu… lol. Et cela dépend tellement des moyens financiers… qui ne sont peut-être pas au rendez vous… La vie est chère ici et les salaires bas me semble-t-il. Mais j’essaierai… promis !

    • Maryse
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    J’ai vu de belles photos, c’est dommage que tout disparaîtra 😩
    Tout perdre, ton reportage est poignant…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci Maryse, la vérité est à savoir en effet et tout le littoral de l’Afrique de l’Ouest est touché car la population est lagunaire et vit de la pêche…

    • Jill
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    Flippant mais belle faculté de résilience des habitants !!!
    Suis admirative.. 🤔

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Pas trop le choix Jill … les ancêtres, le travail, les maisons… on y reste le plus longtemps… mais espérons une solution.

    • Nadia
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    Wow, bien triste nouvelle😥
    Ça fait en même temps du bien d’apprendre des choses comme ça !
    Le réchauffement climatique est un réel problème pour l’humanité !
    Ces investigations sont sans doute une passion pour toi mais j’admire ton travail.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci Nadia pour ton retour… cela porte toute l’équipe de familyevasion !
      Oui le réchauffement climatique est un réel problème mondial qui déportera des populations entières si nous n’anticipons pas la thématique.

    • Eric
    • 21 décembre 2021
    Répondre

    Waouh ! Très belle plume et un gros travail de recherche.
    Félicitations et bonne continuation !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci Eric, bonne route à toi également !
      Et à bientôt pour d’autres rencontres alors… 😉

    • Bellanger
    • 22 décembre 2021
    Répondre

    Merci pour ce beau regard qui vient encore nous éveiller!
    Bonne fin d année

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci pour l’appréciation !
      bonne fête de fin d’année également.

    • Pascale
    • 22 décembre 2021
    Répondre

    Merci les chanceux !!!
    Profitez bien de votre voyage et de vos grandes !!
    Bises de Martinique

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Tu as raison Pascale, apprécions ces beaux moments de partage en famille aussi… Joyeuses fêtes à venir.

    • Léandre
    • 22 décembre 2021
    Répondre

    J’ai visité la Côte d’Ivoire en 1995. A Grand Bassam j’avais acheté une belle canne en bois d’ébène.
    l’Afrique est immense, la côte ouest d’où sont partis quelques-uns de mes ancêtres, est envahie par la mer, c’est peu de chose pour ce pays géant.
    Joyeux Noël à toi et bon séjour dans ce charmant pays.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Concernant la géographie, c’est peut être peu… mais des villages entiers vont devoir se déplacer, ce qui reste énorme sur le chemin de l’humanité. En effet un tiers de la population de la côte Ouest est concernée, une catastrophe humanitaire en vue… Beaucoup de lagunes seront englouties par l’océan et les villages ébriés avec par exemple…
      Merci à toi et joyeuse fêtes également.

    • Ferdinande
    • 22 décembre 2021
    Répondre

    Remerciement chaleureux pour le partage des découvertes et de vos voyages extraordinaires
    Santé, longue vie, force, sérénité, paix, amour 💘
    Salutation à vous

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci Ferdinande, touchée par ce retour chaleureux de votre part.
      Egalement meilleurs souhaits.
      A bientôt pour d’autres aventures j’espère…

    • Poupée
    • 22 décembre 2021
    Répondre

    Joyeux Noël à vous !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci, je te retourne ce souhait !

    • Lovelymiss
    • 22 décembre 2021
    Répondre

    Bsr à vous,
    Je vous remercie énormément pour votre voyage
    Bon séjour et je vous dis de passer des bonnes fêtes de fin d’année
    Merci beaucoup.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 décembre 2021
      Répondre

      Merci pour tous ces voeux lovelymiss ; à bientôt sir la route qui sait ?

    • Marie
    • 23 décembre 2021
    Répondre

    Merci pour cette évasion au pays des ancêtres.
    J’ai l’impression que dans la simplicité de leur quotidien cela doit être “un jour à la fois”.
    C’est triste de voir la nature reconquérir sans état d’âme la cité des hommes.
    quand je pense que nous sommes des gâtés et que beaucoup vivent sans penser au futur de notre humanité, de notre planète.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 24 décembre 2021
      Répondre

      Oui Marie, certainement un “jour à la fois…” au regard de la précarité de leur existence.
      Gâtés nous le sommes avec cette planète qui regorge de richesses et nous offre tant… Mais certains lieux, comme le littoral africain et bien d’autres, sont menacés.

    • Jacqueline
    • 4 janvier 2022
    Répondre

    Ces habitants sont très attachés à leur terre natale.
    Deux mètres chaque année, c’est énorme.
    Merci pour l’article, très enrichissant.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 janvier 2022
      Répondre

      Oui car leurs ancêtres… leurs familles et leur milieu professionnel font des attaches indéniables ; merci à toi Jacqueline pour ce retour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.