bois flotté plage

Bois flotté : une seconde vie dans nos mains !

Souvenirs langoureux et bois flotté

Bois flotté plage 2Le deuxième confinement perdure…

Et l’accès aux plages m’est désormais interdit car j’habite au-delà du kilomètre autorisé. Loin de m’enfermer dans des frustrations douloureuses indécentes au regard de mon environnement privilégié, je me propose de faire renaître mes souvenirs du bout de mes doigts. Des longues promenades dans le sable chaud, le regard tourné vers l’océan, j’ai rapporté des traces d’un monde oublié. Celles qui s’échouent avec la houle mais qui ne peuvent être reliées à un passé, si ce n’est celui de l’imaginaire.

Car la plage est peut-être le lieu de la seconde chance, de la stabilité après l’épreuve du naufrage. Intrigué par cette vision, il n’est pas rare que l’on veuille interroger cet augure.

Cicatrices du bois flotte

Cadre de vie aménagé

Bois flotte travailleC’est ainsi qu’au milieu de la terrasse se dresse un bois flotté. Corps végétal dénudé, cicatriciel qui essaie de communiquer au-delà de son histoire d’abandon.

Qu’elle était son essence, sa forme originelle, son lieu d’implantation qui lui furent arrachés ?

Tempête, démolition ou autre terrassement l’ont projeté dans des flots violents.

Pendant des semaines, des années ce bois mort est méthodiquement redessiné par les gifles des éléments rencontrés et lessivé par l’eau salée avant d’échouer aux pieds du promeneur indolent.

Espoir d’un bois flotté ?

Comme une bouteille naturelle jetée à la mer, le bois flotté nous murmure un message inaudible ? A moins que des mains maladroites lui insufflent un autre dessein.

De l’ambiance morose doit apparaitre une seconde chance, une proue, un espoir sur ce que l’on veut devenir. Sans laisser trop de temps à la réflexion la danse des outils remplit l’espace. Commandée par la volonté du bois flotté, une incantation s’élève pour se fixer sur la lueur qui guidera son futur.

Fiche technique

Bois flotte

Photo ' - fiche technique bois flotte

Photo 41) Préparer la base du bois flotté (photo 1-2-3) ; Découper un socle suffisamment lourd pour la stabilité de la lampe. Ici planche de bois rouge de 40 cm/20 cm/4 cm.

2) Sceller une tige filetée en inox de 10 mm de diamètre à la base du bois flotté (photo 4)

3) Préparer le socle : ponçage, perçage (mèche de 12 mm pour le passage de la tige filetée et entame avec une mèche 28 pour incorporer la rondelle et l’écrou), vitrification (photo 5-6)

Photo 5

 

 

 

 

 

4) Puis assembler le bois flotté au socle (photo 7)

 

5) Couper la tige filetée au raz de l’assise du socle (photo 8) ; puis passer un produit anti parasitaire.

Photo bois flotte - preparation electrique

6) Ensuite préparer le matériel électrique : câble, douille, interrupteur, ampoule (photo 9)

7) Et installer la douille sur le bois flotté (photo 10-11-12).

Article écrit par Didier, membre de la Team… 😉

Article (s) similaire (s) : création de jeux d’autrefois ou jeux d’Antan Lontan

Photo 12 - bois flotte - douille

image_pdfimage_print
Previous Post Next Post

Comments

Add Your Comment
    • Dimitri
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Une lampe en bois flotté sur une terrasse, cela donne une ambiance chaude qui doit être appréciable en cette période de confinement!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      oui c’est pendant le confinement que l’idée de confectionner un objet est venu… de là, un tuteur éclairé dans notre maison.
      Bon confinement.

    • Valérie
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Superbe idée! On trouve tellement de belles branches blanchies sur le sable des plages qu’une transformation en mobilier prolonge leur vie. Je vais y penser lors de mes prochaines baignades.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      La Nature nous donne des idées, tout en sachant qu’il faut la protéger au mieux pendant nos escapades.
      A bientôt et bonne balade.

    • Josy
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Très beau le bois flotté et la plage bien sûr !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      Merci Josy, oui la plage nous offre bien des cadeaux.

    • Nat
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    👍🏽👏🏽👏🏽

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      Nat, c’est trop fort ! on entend les applaudissements hihi

    • Yolande GROSPERRIN
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Merci pour cet article. On n’en a à la maison, récupéré sur la plage de Grand Rivière, la lampe est une bonne idée.
    Ce qui est bien avec ta page, on ne sait jamais de quoi tu nous parleras dans ton prochain numéro.
    Good job
    Bon week-end

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      Bonjour Yolande, avec Clara justement j’échangeais sur la plage de Gran riviè…
      Merci pour l’appréciation du job que tu connais bien avec ta page animée de “Moun Gran riviè”.
      Je te donne une piste pour le prochain article qui abordera une des thématiques suivantes : cela se mange (ou presque…) et c’est de saison… Tu vois ?

    • Christine
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    De quoi fabriquer de belles choses avec un peu d imagination.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      oui la nature nous offre beaucoup de matériau naturel pour parfaire notre maison…
      Et la créativité fait le reste.
      Merci Christine.

    • Patricia
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Je voudrais tant venir leur donner une seconde vie … dans la tête, les idées se bousculent.. 😍😍😍

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      bjr Patricia, la fiche technique de l’article peut aider comme un “tuto” sinon laissez vos idées se bousculer, la première qui sortira sera la bonne ! lol

    • christiane
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Belle occupation que celle d’aller chercher les bois flottés sur la côte Atlantique et en faire des chefs-oeuvre.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      En effet, cela vaut une Rando !
      Et ensuite l’inspiration pour réaliser…
      Merci Christiane.

    • ivrisse sandrine
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Eh bien ! En effet cela invite au voyage, à la détente, c’est une excellente idée de se contenter de ce que la nature nous offre et de la sublimer !
    Merci Carole et Didier bisous

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      Merci Sandrine, c’est réjouissant de voir la nature vivre dans nos murs !
      Une lumière qui diffuse chaleureusement une belle ambiance.
      A bientôt

    • Mercator
    • 21 novembre 2020
    Répondre

    Un reportage digne des Robinson crusoes, avec comme seul mot d’ordre, tout se recycle, tout se reprend et tout redevient vivant”.
    Merci pour ce moment de poésie et de plaisir.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 novembre 2020
      Répondre

      C’est que le décor est planté pour finir sublimé sur une terrasse… Mais il faut être ingénieux et bricoleur un tant soit peu…
      Tu as aussi raison sur le recyclage et on pourrait faire mieux pour notre planète !

    • Mylène
    • 22 novembre 2020
    Répondre

    Je ne vous connaissais pas cet autre talent.
    J’aime beaucoup texte et objet !
    Il est vrai que le confinement oblige à faire preuve de créativité.
    Bonne suite…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 22 novembre 2020
      Répondre

      Eh oui Mylène, Didier sait très bien bricoler… une chance pour réutiliser et embellir des objets.
      A bientôt !

    • Guy
    • 23 novembre 2020
    Répondre

    Très sympa !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 23 novembre 2020
      Répondre

      Merci Guy, à bientôt !

    • Jacqueline
    • 24 novembre 2020
    Répondre

    Vous avez des talents de poète dans la team. Je vous félicite pour l’article.
    Cest une merveilleuse idée.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 24 novembre 2020
      Répondre

      Eh oui ! Belle surprise de notre poète ! et bricoleur à la fois… La chance !

    • Françoise
    • 26 novembre 2020
    Répondre

    Bravo à Didier pour son article sur les bois morts.
    J’ en cherche en Bretagne régulièrement mais ce n est pas demain la veille que je pourrai faire un lampadaire!!! les miens sont tout petits!! (je n en ai pas encore assez pour faire un mobile!!)

      • L'équipe de Family Evasion
      • 27 novembre 2020
      Répondre

      Merci Fanchon!
      La recherche de bois flotté est un objectif de balade.
      Les sélectioner, les rapporter, les assembler en font une occupation saine et créatrice.
      Un mobile est un excellente idée.
      Suspendu sur une terrasse le bois flotté devient volant…
      Didier

        • Babot
        • 5 décembre 2020
        Répondre

        Le bois flotté est magnifique.
        Merci pour la fiche technique, ça donne des idees

          • L'équipe de Family Evasion
          • 5 décembre 2020
          Répondre

          N’hésites pas à nous faire un retour si tu crées un “bois flotté” !

    • Martine
    • 31 décembre 2020
    Répondre

    Créer des choses avec du bois flotté c’est merveilleux, une deuxième vie c’est encore mieux !
    Ici nous avons ceux des torrents, ils attendent un sculpteur….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *