Chouboulman 2019

« Vol de non-retour », justement on y revient !

Vol de non-retour, pièce de Régina Jocelyn

Tour EiffelÉcrite en 2017, la pièce « Vol de non-retour » évolue avec son temps et trouve ses marques progressivement comme un parfum qui emplit un espace. Jocelyn Régina a permis le murissement et l’appropriation de son œuvre à des acteurs qu’il connaît bien.

Thierry Adèle, Marc-Julien Louka en deux « vieilles femmes » que sont Maritérez et Matilda confrontés à un couple de ” fraichement débarqués ” à l’aéroport joués par Virgil Venance et Naomie Troudart. L’idée de ce face à face s’enracine dans un vécu de chaque instant et permet – au-delà du rire – d’approcher des items sérieux.

Repetition vol de non-retour

 

Comédie plus académique à sa création, Jocelyn m’explique comment au fil des répétitions le projet a su se modifier, se renouveler…

Que la page blanche crayonnée de l’auteur s’incarne et s’invente par l’éclair du génie du comédien.

Un temps fort de la création.

 Idée centrale de la pièce Vol de non-retour

 Texte vol de non-retourUn regard réaliste porté sur la société martiniquaise, tout en dédramatisant des situations réelles ! La composante sociale abordant le chômage, la difficulté du logement, la prostitution juvénile, la paupérisation programmée… sont autant de sujets brûlants que le rire à travers une comédie permet d’aborder.

Groupe en repetition

Pas de thème tabou pour ces quatre personnages qui mélangent français et créole – au gré des répliques – dans une danse linguistique jubilatoire. L’empreinte du conteur est indéniable au cours de réparties fracassantes pour le grand plaisir du public.

Ainsi un équilibre à quatre s’installe où l’improvisation soudaine peut jaillir, là où un public est réceptif… là où l’événement sociétal interfère.

Les personnages de la pièce

Une liberté est laissée aux acteurs pour « fouiller » leurs rôles ; les déplacements, les silences sont autant de temps forts pour vivre une communion par deçà les mots.

« Comme une famille », se plaisent – ils à dire… Ce jeu de scène est devenu le « leur » car la dimension réelle des faits sociétaux les habite. Comme tout un chacun. Mais l’humour arrive à surpasser une histoire chaotique et délivre alors un message interactif avec le public.

La dimension du rire est appuyée par cette amitié féminine drapée en deux hommes… Plus maniéré, dans le comportement mais aussi plus accepté, ce couple d’inséparables « makrel » dégage l’authenticité de personnages imaginaires.

Alors que l’air de gouaille habite le couple d’arrivants et bonifie la ferveur de l’instant…

Rires non feutrés, mais exclamations assurées. A découvrir sans modération !

Vol de non-retour

Interview au cours d’une répétition de Naomie, Thierry, Marc-Julien sous le regard de Jocelyn.

Fiche pratique de « vol non-retour »Regina

Lieu : centre culturel Gérard Nouvet / quartier Coridon à FDF

Date : 19 juillet à 19h 30

Manifestation : 48ème Festival Culturel de Fort-de-France

Prix : 12 euros

Photo de la page de garde : Henri SALOMON, photographe.

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Mickaelle
    • 12 juillet 2019
    Répondre

    Bravo
    Bel article
    Merci pour les infos

      • L'équipe de Family Evasion
      • 12 juillet 2019
      Répondre

      Merci Mika pour ce retour ! A bientôt

    • Anna
    • 13 juillet 2019
    Répondre

    Donne envie d’aller voir la pièce!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 14 juillet 2019
      Répondre

      lol… chiche !

    • Youri
    • 16 juillet 2019
    Répondre

    O top CAROLE.
    Merci de valoriser nos acteurs locaux et nos traditions.
    Longue vie à family évasion

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 juillet 2019
      Répondre

      Merci Youri ! je sais que toi aussi tu es au plus près des Autres… A bientôt sur la route.

    • Jacqueline
    • 17 juillet 2019
    Répondre

    Vous avez du passer un moment agréable en répétition.
    Cela donne envie d’y aller effectivement.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 17 juillet 2019
      Répondre

      oui, moment agréable en effet qui a montré une belle complicité et un respect certain entre le jeu des acteurs. A bientôt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *