Regina Jocelyn

Régina Jocelyn, un conteur social !

Conteur par passion

Chenal

Alors que Jocelyn, jeune enfant, avait l’impression que « quelqu’un lui parlait dans sa tête », sa vocation a été toute dessinée quand on lui a appris que son grand-père était conteur.

Ainsi a commencé une longue carrière enrichie par une palette d’animateur culturel et de dramaturge.

Depuis l’adolescence, Jocelyn écoute, revisite, redimensionne le verbe. En toute humilité, le conteur donne de la voix pour un public qui se reconnaît dans l’anecdote rapportée. La condition humaine étant le plus souvent abordée !

Jeux de mémoire

Conteur Régina Jocelyn

Même si la facétie est de mise et le rire véhiculé… le sérieux est au milieu de l’assemblée, car « la parole est au-dessus de nous » et le conteur, comme un régulateur est au service du bien et ainsi « rassembleur spirituel ». Celui-ci, en diapason avec l’universalité, est le garant ou l’historien du ressenti et par là même maintient la mémoire collective.

Création permanente, le flux d’idées abonde pour décrire aussi l’actualité et entrainer dans une ronde un public répondant au « Yé cri, Yé misticri » par un « Yé cra, Yé misticra » ; et non, la cour ne dort pas !

De longues heures de travail

Jocelyn conteur Un texte se forme avec des mots qui en bousculent d’autres ou qui chavirent certains… pour construire un texte « qui roule » avec les rimes, la sonorité, le sens sans oublier la musicalité ! Une véritable déconnexion du cerveau pour un expert averti au service du verbe.

Et l’improvisation ? Peu de place car le soliloque impose une telle application et récurrence, que le vocabulaire spontané risquerait de manquer !

A force de répéter, le texte s’imprime, se respire mais surtout se souffle… La gestuelle, véritable langage, prend alors le relai. Comme une transe… ?

Gestuelle du conteur

Poésie, surréalisme mais aussi écriture et visualisation complètent un travail de longue haleine. Même si un texte est acquis par répétition, seul le souffle – en tenant une cadence – en fera une joute mémorable et subtile.

Inspiration par l’actualité

Habitation Gradis

Parfois le texte se forme dans la rue, parfois les mots s’entrechoquent sous un arbre à la recherche d’une réalité à transmettre. En effet, qu’est-ce que le conteur si ce n’est « un révélateur de la parole pour élever l’humanité » ?

Depuis 1980, le conteur a changé d’espace. Au sein de la société martiniquaise, le contexte social voit l’échange se raréfier, les rituels mortuaires se modifier, les moyens de communication se diversifier.

Le mode de vie supplée l’imaginaire, le cadre institutionnel transforme le rôle, l’influence américaine susurre le slam…

Alors que répondre à ces contraintes sociétales, si ce n’est par la liberté d’Être, celle qui rassemble… celle qui guérit !

Conteur n’est pas que jouer !

Jocelyn insiste sur les nombreuses facettes du conteur : poète, chanteur, écrivain de la parole, comédien, auteur… Un texte peut s’inscrire dans la vie du conteur pour murir en plusieurs années. Une longue appropriation et maturation pour des mots émergeants au fil d’une histoire…

Basse Pointe Conteur Régina

 

Basse-Pointe en a encore les échos, car ce samedi le conteur a fait vibrer les murs de l’habitation Gradis à la 1ère édition de la journée des jeux de société.

Twa fwa twa toupatou, tôti touni ni tôl… Yé cri ?

 

 

 

Autre personne rencontré par familyevasion, Mr Jean-louis Marie-Rose découvrez son interview !

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Jacqueline
    • 15 avril 2019
    Répondre

    C’est vraiment très intéressant de mettre nos compatriotes à l’honneur car ils ont beaucoup de talents.
    Merci.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 15 avril 2019
      Répondre

      C’est avec un réel plaisir que j’ai rencontré Jocelyn, portant son métier comme un “flambeau”. Merci pour ton appréciation.

        • BREDAS MJ
        • 20 avril 2019
        Répondre

        Très bel article sur L artiste Mr Jocelyn Régina qui répond à nos interrogations sur la magie, la manipulation de son Verbe. Il naquit dans la même commune qu’Aimé Césaire. L’écriture du livre Le sage de Mr Régina est inspiratrice à la sagesse.
        Merci à lui. Merci à vous pour ce clin d’oeil à Jocelyn Répinards.

          • L'équipe de Family Evasion
          • 20 avril 2019
          Répondre

          Merci à vous pour ce retour et cette connaissance livresque ! Oui… une magie de l’émotion, de la parole, du geste. Un ensemble qui inspire à s’arrêter dans le partage de l’instant. A bientôt !

    • Didier
    • 16 avril 2019
    Répondre

    Du fond de nos mémoires une parole indicible vient nous souffler le rappel de nos origines pour nous pousser vers notre inexorable devenir. Le conteur en est le véhicule. Jocelyn a su me porter sur ses vagues rythmiques de mots aux sonorités musicales. Allez ressentir cette ambiance que seul le parolier sait faire naître. Bel article…comme toujours

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 avril 2019
      Répondre

      Il est vrai que tu as assisté à cette journée de Basse-Pointe… Et les paroles ont soufflé…

    • Leuly Joncart
    • 16 avril 2019
    Répondre

    Eh bien mi bel pawol. Bravo

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 avril 2019
      Répondre

      Lol ! Tu peux dire ça ! hihi ! 😉

    • Yoann
    • 16 avril 2019
    Répondre

    Ce doit être un véritable plaisir telle une sucrerie que d assister à pareil spectacle. Peut-on le voir / écouter cette belle dialectique sur une chaîne ?
    Merci pour ce post

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 avril 2019
      Répondre

      C’est un projet qui nous trotte dans la tête ! Mais tu as raison, entendre un conteur est mieux que le lire, l’oralité étant sa priorité ! Merci pour ton com ! 😉

    • Nicole
    • 16 avril 2019
    Répondre

    Résumé un peu court, il y a tant à dire de Jocelyn REGINA et il a encore tant à nous conter. Et nous avons la chance, les textes Aimé CESAIRE sont tellement plus facile à comprendre quand c’est Jocelyn qui nous les lit. J’ai vu RESURGENCE et je n’ai pas su, par moments, distinguer CESAIRE de Jocelyn, c’était fabuleux. J’ai raté “Vol de non retour” à FDF et au ROBERT, j’espère pouvoir les applaudir à SAINT-JOSEPH. Merci Carolle pour ces partages.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 avril 2019
      Répondre

      Merci pour ce retour d’expérience; en effet, Césaire devenait presque à notre portée, en tout cas il était présent samedi à Basse-Pointe, par la magie de Jocelyn qui a entonné quelques vers dans la vie natale du poète.
      Prochain rendez-vous à programmer alors ! 😉

    • Emmanuelle
    • 16 avril 2019
    Répondre

    Super Carolle ! Vraiment chouette 👏🏽👏🏽👏🏽

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 avril 2019
      Répondre

      Merci Emmanuelle ! Tes encouragements nous portent comme tu le sais !

    • SARAH
    • 16 avril 2019
    Répondre

    Salut la Team…

    Bel hommage du vivant de ce conteur. Chapeau bas !!!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 avril 2019
      Répondre

      Lol Sarah ! Tu nous entraines par ton “ballant” Yeah ! Merci à toi 😉

    • Dominique
    • 9 juin 2019
    Répondre

    bonjour,
    je recherche le nom des vidéos conté par Jocelyn Regina sur l’histoire de la Martinique. Pourriez-vous m’aider svp?

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 juin 2019
      Répondre

      Bonjour Dominique, je me renseigne et reviens vers vous dès que j’ai l’information. A bientôt !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 12 juin 2019
      Répondre

      Bonsoir, voici les réponses de Mr Regina, “racines” et “un jour la liberté” ; en espérant que cela vous permettra de poursuivre cette rencontre. A bientôt !

  1. Pingback: Sabine Andrivon-Milton, Histoire et jeux ! - Family Evasion

  2. Pingback: « Vol de non-retour », justement on y revient ! - Family Evasion

  3. Pingback: La marche … visitée au goût du jour ! - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *