Vaccins et voyages : indispensable case santé !

Penser vaccins ! Partir en voyage demande quelques passages vers la case santé… déjà abordé dans l’article « seniors, voyagez à tout âge ! », nous continuons la route avec les conseils vaccinaux.

Vaccins et tableaux récapitulatifs

Pour un rapide coup d’œil :

1)    Les vaccins des enfants

Vaccins enfants

2)    L’âge adulte nécessite un suivi

Vaccins Adulte

3)    A compléter selon les voyages !

Compter 6 mois pour optimiser la couverture vaccinale, dont voici un exemple :

Vaccination avant de partir

  • Tétanos, Diphtérie, Polio : 1 injection
  • Hépatite B : 3 injections, rappels à 1 mois et 6 mois
  • Hépatite A : 2 injections, rappels à 6 à 12 mois
  • Typhoïde : 1 injection

Selon le pays visité et zone à risque : possible de combiner des vaccins

  • Fièvre Jaune : 1 injection (même pour la France / Guyane)
  • Rage : 3 injections, rappels à 7 jours et 1 mois
  • Encéphalite Japonaise : 3 injections, rappels à 7 jours et 1 mois
  • Infections invasives à méningocoques : selon l’actualité des zones d’épidémies
  • Grippe saisonnière : 1 injection (si porteur de maladie chronique)

A vos remarques et retours d’expérience, pour compléter cette liste non exhaustive selon les pays visités. A ce propos, la carte « animée » à consulter sur le site Pasteur, qui nous renseigne sur les injections à envisager selon la destination. Alors que le tarif peut être consulté sur différents sites.

Mesures contre l’agent vectoriel

Un centre de vaccination international assure le calendrier à ajuster au voyage, avec le carnet délivré. Beaucoup de maladies sont transmises par les moustiques (dengue, chikungunya, Zyka…), d’où des règles élémentaires sont à respecter :

Moustiquaires (un ‘net’ pour le visage, de hamac, de voyage…) ; grillagées aux portes et fenêtres

Répulsifs cutanés et mesures d’appoint : serpentin fumigène, bombe, climatisation/ventilation, diffuseur électrique, raquette électrique…

Habits couvrant les membres (pantalon, manches longues) et imprégné d’insecticides

Horaires à cibler (anophèles et culex piquent la nuit / paludisme-filariose, alors que les aèdes transmettent le jour)

Antipaludéens pour certains territoires ; le tique peut être combattu de la même façon (habit et répulsif adapté sans oublier une pince à épiler dans la trousse à pharmacie pour l’ôter)

Autres précautions santé

Un rappel sur l’hygiène et les recommandations alimentaires dans l’article dédié, sans oublier la protection par préservatif pour de nouvelles relations sexuelles.

Article précédent Article suivant
    • Laurie Marin
    • 4 juillet 2018
    Répondre

    Merci pour ces conseils qui sont indispensables afin que le voyage reste un bon souvenir. Allez c est partie pouŕ les piqures et pas de moustiques 😉

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 juillet 2018
      Répondre

      C’est vrai que ces petites bestioles sont bien dangereux ! a nous de prévenir !

  1. Pingback: Fiche pratique Abidjan et cote d'Ivoire - Family Evasion

  2. Pingback: Trousse à pharmacie : un minimum requis ! - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *