KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Alimentation et voyage : prévenir vaut mieux que guérir !

Alimentation et Voyage

  1. Les “maladies de l’assiette” ou toxi-infections alimentaires, sont liées à la contamination d’aliments contaminés.

Alimentation et voyage familyevasion

En France, les germes les plus courants sont :

  • les salmonelloses
  • le staphyloccoque
  • la listériose
  • et le botulisme 

De gravité variable, la prudence s’impose pendant la préparation, la conservation ou l’entreposage des produits alimentaires.

A l’étranger, la “tourista” est la plus commune des gastro-entérites : souvent d’origine bactérienne (colibacille), elle se déclare dans les 3 premiers jours du voyage et correspond à une règle non respectée dans 90 % des cas “boil it, cook it, peel it or forget it” (“il faut le faire bouillir, le cuire, l’éplucher, ou l’oublier”).

Legumes alimentation et voyage familyevasion

2) Des parasitoses peuvent également être à l’origine de troubles digestifs mais aussi provoquer des manifestations plus graves, voire un décès.

  • Ténia, trichinose, toxoplasmose pour viandes et poissons pas assez cuits
  • Brucellose pour le lait contaminé

Ciguatera pour les gros poissons carnivores (préférez donc les petits poissons herbivores !) : cette pathologie n’épargne pas la Martinique, d’où bien s’assurer de l’origine du poisson à l’achat.

Poissons Alimentation et voyage familyevasion

Chez les personnes âgées

  • La forte morbidité des gastro-entérites infectieuses est liée à une acidité gastrique réduite favorisant les infections.
  • Aussi “une bonne réhydratation par des bouillons (ou des solutés de réhydratation), suffit. Mais ne pas utiliser d’anti-diarrhéique (ex Imodium), qui bloquerait l’élimination des toxines.” explique le Pr De Wazières, gériatre (CHU de Nîmes).

Epingle de l’O.M.S.

Oeufs voyage et alimentation familyevasion

 

Très intéressant de se remémorer les règles basiques mais essentielles concernant la thématique ‘alimentation et voyage’.

 

Ainsi le flyer ci-dessous en résume les orientations :

  • S’assurer de la propreté des mains (savon ou solution hydro-alcoolique)
  • Eviter autant que possible les aliments crus  
  • Bien cuire les aliments et les maintenir à bonne température (plats chauds)
  • Utiliser de l’eau saine (encapsulée), une paille à filtrer l’eau ou traitée (Micropur)

Le site de l’OMS “5 clefs pour des aliments surs” en détaille tous les versants dans son remarquable travail.


Flyer OMS 5 clefs pour des aliments plus surs 'Alimentation et voyage'

 

Familyevasion vous conseille un autre article en lien avec la santé.

Article précédent Article suivant
    • Didier
    • 28 avril 2018
    Répondre

    Merci pour ce rappel où l’hygiène des mains et une consommation prudente nous évitent bien des désagréments..

      • L'équipe de Family Evasion
      • 28 avril 2018
      Répondre

      C’est vrai ! quand on sait, que les toxi-infections alimentaires sont à plus de 90 % manu-portée ! A nous d’être systématique dans nos gestes…

  1. Pingback: Le camping-car, un mode de vacances aux avantages multiples ! - Family Evasion

  2. Pingback: Camping-car, un mode de vacances aux avantages multiples ! - Family Evasion

  3. Pingback: Seniors : voyagez à tout âge ! - Family Evasion

    • Laurie Marin
    • 21 juin 2018
    Répondre

    L hygiène est la meilleure prévention c est évident. Peut on parler du vaccin contre l hépatite À ? Deux injections et l immunité est vraisemblablement à vie. Intéressant lorsqu’ on est mené à voyager souvent hors des sentiers battus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *