Hachoir Plats japonais

Plats japonais : des mets à savourer !

Origine des plats japonais

 

Issus de peuples “chasseurs-cueilleurs” de la Préhistoire, les plats japonais de la cuisine traditionnelle sont influencés pendant près de 2 000 ans par l’histoire chinoise et coréenne.

Puis à l’époque Meiji (1868 à 1912), l’empereur autorise la consommation de la viande rouge et la cuisine européenne.

Car elle serait à l’origine de la grande taille des occidentaux !

Ramen, plats japonais importés de Chine !

Ramen Plats japonais

Au début du XXème siècle, ce plat japonais devenu le plat le plus commun au Pays du Soleil Levant, s’est développé à partir du port de Yokohama, lieu d’arrivée des immigrants chinois.

Après la 2nde Guerre mondiale, les ramen se vendent dans tous les stands ambulants. Leur fabrication (de “nouilles étirées“) à partir de farine de blé est facile à réaliser et aussi plus facile à trouver que le riz !

Preparation Ramen - Plats japonais

Plat chaud, économique et nourrissant.

A base de pâtes dans un bouillon de poisson ou de viande (souvent du porc), assaisonnés au miso ou au soja, son prix est modique (3 à 7 euros) et se différencie selon les régions du Japon. La formule « instantanée » en a fait un record de ventes dans le monde avec plus de 65 milliards de bols de rāmen par année.

Le célèbre personnage du manga Naruto, en a fait une large diffusion auprès de toute une génération… dont mes filles !.

Tempura, le plat préféré des étrangers !

Tempura - Plats japonaisFriture, ce plat japonais se voit dans tous les coins de rue. A la viande, au poisson ou aux légumes, la pâte de beignets est faite de la farine de blé, de l’eau et des œufs.

Les Japonais en mange à la maison comme cuisine familiale ou s’arrêtent sur le chemin du retour.

Malgré la friture, ce plat reste très digeste et peu calorique ! La faute (ou la chance…) à la technique de la friture à basses calories… populaire depuis le 17ème siècle.

Importé par des jésuites, il est encore aujourd’hui un mets de la cuisine portugaise.

Monjya et Okonomiyaki, un plaisir des yeux !

Monjya - Plats japonais Okonomi ou "omelette"

 

 

 

 

 

Le monjayaki, abrégé « monjya », est un plat japonais typique de la région du Kantō en général et de Tokyoen particulier. C’est une variante de l’okinomiyaki.

Bol pour preparer le monjya

Sauce - plats japonaisCes deux plats sont composés d’une pâte qui enrobe viande, crustacés ou poissons – découpés en petits morceaux – le tout étant cuit sur une plaque chauffante.

Le Monjya contient plus d’eau et ressemble à une “pizza” alors que l’okonomi s’assimilerait à une “omelette garnie”. Les épices s’ajoutent selon les goûts.

Cette cuisine traditionnelle est préparée sur la table des convives où le serveur exerce ses talents de cuisinier. Sur la plaque ! Hachoirs à la main, un travail ancestral.

Cuisinier - Plats japonais

Assaisonnement - Plats japonais

 

Un plaisir du regard avant celui de la bouche !

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Didier
    • 4 juin 2019
    Répondre

    Un régal pour les yeux! Je pense que cela doit en être un aussi pour les papilles😋

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 juin 2019
      Répondre

      Oui c’est vrai ! mais c’est surtout surprenant pour nous européens avec des saveurs inconnues…

    • Aymeric
    • 4 juin 2019
    Répondre

    Ça fait envie 😋

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 juin 2019
      Répondre

      Gourmand Aymeric ! Mais tu as raison, il faut savoir goûter pour connaitre un peu le pays…

    • Manou
    • 4 juin 2019
    Répondre

    Vous m’avez mis l’eau à la bouche.😋😋😋
    C’est très agréable de suivre pas à pas votre aventure !!!
    Merci Carolle
    Bisous

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 juin 2019
      Répondre

      Merci à toi Emmanuelle, on te tient au courant de notre prochaine étape alors ! Bizou 😉

    • jean jeannine
    • 4 juin 2019
    Répondre

    Nous vous suivons par vos commentaires et la pensée
    bises à vous deux

    J J

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 juin 2019
      Répondre

      Merci JJ ! Heureuses de vous recevoir sur les lignes nippones ! Bises

    • Granier
    • 4 juin 2019
    Répondre

    Je devine ses doux parfums 😉

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 juin 2019
      Répondre

      Oui en effet, doux ni sucré ni salé… à découvrir !

  1. Pingback: Tokyo, ville à part entière par ses quartiers à thèmes ! - Family Evasion

    • Boris
    • 6 juin 2019
    Répondre

    Coucou Carolle. Ca a l air bien bon tout ca.
    J espère pouvoir aller au Japon l année prochaine !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 6 juin 2019
      Répondre

      Si tu as ce projet, n’hésites pas à consulter les “préparatifs avant de partir” ; article du blog précédent ! A bientôt

    • Stella
    • 6 juin 2019
    Répondre

    Supper ! J’adoooooooore….

      • L'équipe de Family Evasion
      • 6 juin 2019
      Répondre

      Lol tant que cela ? 😉

    • Karen
    • 6 juin 2019
    Répondre

    Ouah !! Super article ! j ai faim, enjoy !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 6 juin 2019
      Répondre

      Gourmande ! mais tu as raison, ne pas hésiter à goûter !

    • Peggy
    • 12 juin 2019
    Répondre

    C’est magnifique tout ça !! Merci de partager cela avec nous, on s’en lèche les babines !!! N’ hésite pas à nous ramener quelque chose à goûter surtout!! As tu le temps de courir un peu là-bas ? Bises

      • L'équipe de Family Evasion
      • 12 juin 2019
      Répondre

      Pour continuer la gastronomie, viande de Kobé hier soir, mondialement connue pour sa tendre chair… Pas d’entrainement en course à pied, mais des randonnées ou des marches (à ne plus compter !) pour certains temples… N’hésites pas à regarder les autres articles, ils t’en diront plus long ! A bientôt Bises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *