Petits repères illustrés… à LISBONNE !

Ville blanche “aux sept collines”… Lisbonne !

Lisbonne restera à mes yeux un “poème”… Riche en couleurs et émotions, bien qu’une ambiance feutrée se dessine. On ne se lasse pas d’y retourner… comme un livre déposé sur une table de chevet.

Pantheon national Lisbonne
Panthéon national

Errance dans les rues étroites lisboètes

Rue etroite Quartier Lisboete

Un nez en l’air ou sur les pavés … il faut choisir !

Mais les rues de Lisbonne contiennent cette romance qui font de nous, même piètre danseur, un chaland au rythme de la mélodie.

Puis arrêt sur images pour des boutiques où l’ancien reste l’usuel, comme si les années n’avaient pas vu défilé le « Temps ».

Coiffeur dans les rues de Lisbonne

Spécialités portugaises du tramway… à la sardine !

Tramway

Sardines, spécialités portugaises, quartier Baixa
Tradition en boite !
  • Typique et spécifique” mais “moderne et branchée”Touristique sans l’être, la culture – forte de ses traditions – porte les couleurs du pays en ayant préservé “artisanat et savoir-vivre”.

 

  • Pour preuve le FADO… mélodie plaintive pour “celui qui manque”, s’élève au-dessus des quartiers aux heures profondes de la nuit. Plus qu’un genre musical, le fado s’invite aux festivités familiales.

Quartiers historiques scrutent le TageToits colores de la ville aux 7 collines

  • Alfama « l’envoutant », Barrio Alto « le dynamique », Baixa « le cœur battant de Lisbonne », ou Chiado « le chic »… sont autant de diversités à suivre pour connaître Lisbonne au gré de ses envies.
Tour de Belèm
Tour de Belèm
  • L’âme de la découverte est omniprésente (citons Vasco de Gama…), symbolisée par la « Tour fortifiée de Belèm » (une des sept merveilles du Portugal) scrutant le Tage.
  • Dans le même quartier, un fin symbole de l’architecture manueline, le Monastère des Hiéronymites (dos Jeronimos), encore appelé le joyau de Lisbonne.
  • Non loin..  le « monument de la découverte » surplombe le “pont du 25 avril“, l’un des plus long au monde. Une vue à décoiffer !
Monument de la decouverte
Monument de la découverte, Pont du 25 avril et le Tage

Azulejos ou l’histoire en images

  • Céramique décorée – qui a traversé tous les âges depuis le moyen-âge – pour se retrouver sur les façades des maisons, les pans des brasseries mais aussi – de façon plus contemporaine – dans les rames de métro.

Metro a Lisbonne

  • Le musée de l’azulejos est, quant à lui, installé au cloitre de la majestueuse église de Madre de Deus.
  • A voir absolument… pour comprendre l’histoire à travers de magnifiques carrelages !
Scene de chasse en azulejos
Scene de chasse en azulejos

Carnet de route… vers Lisbonne !

Depuis Paris ? 

  • 2 heure 30 de vol

A faire ?

  • Découvrir en “se baladant” les quartiers historiques de Lisbonne : de jour et de nuit !
  • Une ville à part qui se laisse approcher par ses multiples et chatoyantes couleurs, ses anciens monuments pittoresques … et une ambiance feutrée, comme “on les aime”.
  • Et… emprunter un tram pour sillonner au gré des vues et odeurs lisboètes puis s’arrêter pour goûter un plat typique à base de poisson grillé !

Ne pas manquer ?

  • Sans conteste.. pour moi… le monastère des Hiéronymites ou “dos Jeronimos” (mais je n’ai rien inventé ! puisqu’il est un des joyaux du pays).
  • Aussi une soirée avec un concert “fado” : mémorable chant qui ne laisse personne indifférent… et qui nous transmet l’ “âme” portugaise.

Et … les sportifs ?

  • Un semi-marathon empruntant le “Pont du 25 avril” : vous imaginez ? Au top ! Le 20 mars (calendrier officiel) parcourant les 21 097 m en enjambant le Tage ; l’idée de s’inscrire au mini-marathon (7 200 m) est aussi louable (record mondial du nombre de participants pour cette distance) ! Convivialité et festivité assurées.

L’équipe de familyevasion vous conseille une autre ville à part … Sydney !

 

Article précédent Article suivant
  1. Pingback: Petits repères illustrés... à SYDNEY ! - Family Evasion

  2. Pingback: Lisbonne ou la ville blanche - Family Evasion

  3. Pingback: Stop ! la ville d'Atlanta mérite plus qu’un arrêt ! - Family Evasion

  4. Pingback: Atlanta City, Stop Please ! - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *