Moulin Pont-Aven

Le pays Bigouden en Cornouaille

Quimper et ses sonneurs de Cornouaille

Parcourir la Bretagne, c’est découvrir un kaléidoscope coloré d’embruns salés, de croix-mission, de vent… comme fond sonore « la jument de Michaud » de mon adolescence. La Cornouaille représente le sud de la Bretagne et n’échappe pas à cette ambiance celtique. Quimper ou Kemper (en langue régionale), sa capitale, y accueille son festival folklorique en juillet.

Quimper cathédrale St Corentin Cornouaille

Transept St Corentin Quimper CornouailleD’une fête de bienveillance en 1947, les sonneurs et cornemuses ont su animer toutes les années ses quais fleuris et amuser la cathédrale de Saint-Corentin.

Déambuler dans sa nef et son transept gothiques rénovés, c’est admirer un chef d’œuvre débuté en 1239 !

Cette ville, signifiant « confluent » en breton, rassemble sérénité et joie de vivre.

Quimper quai de l'Odet Cornouaille

Une étape incontournable !

Quimperlé, ville aux trois rivières

Pub Quimperle Cornouaille

Plus à l’est, Quimperlé ou Kemperlé concentre sur un petit territoire une richesse architecturale romane datant du XIème siècle où il fait bon s’arrêter dans un pub pour déguster une des nombreuses bières bretonnes.

Laissez-vous surprendre par l’abbatiale Sainte-Croix, rénovée depuis son effondrement partiel en 1862 qui abrite dans ses murs la gendarmerie. Vous y découvrirez un magnifique retable de la renaissance (calcaire charentais de Taillebourg), la plus ancienne mise au tombeau de Bretagne, une chaire baroque en bois de 1700, le Christ en robe issu de la tradition syrienne introduite au VIIIème siècle.

Mise au tombeau Quimperle Cornouaille

 

Et si le cœur vous en dit venez apprendre le chant grégorien !

 

Maison des archers Quimperle

 

Lui faisant face, les halles en briques rouges se prolongent dans la rue Dom-Morice par des maisons à pan de bois dont la maison des archers est accessible moyennant un droit d’entrée à des expositions.

N’oubliez pas le pont fleuri (pas toujours ?), passage du chemin de Compostelle délimitant la Cornouaille au pays vannetais.

Pont fleuri

Les balades de Pont-Aven

Biscuiterie Pont-Aven Cornouaille

Ensuite enivrez-vous par la cité des peintres et des galettes de Pont-Aven. Co-habitation obligée des chevalets de Gauguin et du biscuit Traou Mad ou « Choses Bonnes ». Les salles d’expositions se succèdent jusqu’au port de l’Aven avec des petites balades rafraichissantes comme la fréquentée Xavier Grall.

Promenade Xavier Grall Pont-Aven

Concarneau et ses filets bleus

Concarneau Cornouaille

Bravant la mer avec sa ville close aux fortifications Vauban, Konk-Kerne est la ville la plus visitée de Bretagne.

Port plaisance Concarneau

 

Plus connue sous son nom français, Concarneau possède le 9ème port de pêche et attire une foule de passionnée d’aoutiens au festival les filets bleus.

Si les dentellières n’exposent plus sur la place, le fil de coton brodé confectionne toujours les coiffes. Elégance aérienne rehausse alors la beauté des bretonnes.

 

L’Odet de Bénodet !

Coquillages

Poursuivez votre route vers la pointe du Finistère, là où la Bretagne devient bretonnante !

Et vous entrez dans le pays bigouden par Bénodet. Station balnéaire où les retraités profitent de l’été indien en septembre et marchent sur le sable blanc d’une plage accueillante.

L’Odet vient y terminer sa course de 62 km mais oh combien ! remarquable puisque cette rivière a été classée troisième plus belle rivière de France.

Capitale du pays bigouden ?

BannièreLa « celtitude » y trouve son ambassadeur avec sa capitale Pont-l’Abbé et ses brodeuses. A savoir que les bannières religieuses bordées au fil d’or ne se font qu’ici. Terre empreinte d’édifices de culte, la visite des églises peut faire le fil conducteur d’une découverte de la Bretagne.

Nous retiendrons l’église Notre-Dame des Carmes, avec sa nef longue de 45 m sur 10 m surplombant le port de Pont-l’Abbé.

Notre dame des carmes Pont l'Abbé

Penmarc’h, un panel de couleurs…

Penmarc'h

Phare d'EckmühlMais pour comprendre la témérité des marins bigoudens… et peut être leur caractère, pénétrez jusqu’à la pointe sauvage de Penmarc’h.

De ses 60 mètres, l’un des plus puissants phares de France, sécurise la côte dangereuse grâce à une double lentille de Fresnel.

Des rochers à fleur d’eau, une mer agitée et vous avez là un spectacle qui vous émerveille ou vous glace.

Pointe de Penmarc'h

Pour le clin d’œil, à la philosophie du blog familyevasion, faites une pause à Léchiagat dans la maison de Julie nommée Bigouden Backpaker. Pour 20 euros la nuit en Cornouaille (2018), vous deviendrez peut-être bigouden !

Didier de familyevasion

 

Texte et photos de Didier de familyevasion.

Article précédent Article suivant
    • Martine
    • 1 novembre 2018
    Répondre

    Pont Aven beau petit village,beau reportage

      • Didier
      • 2 novembre 2018
      Répondre

      Merci Martine pour ton commentaire. En effet Pont Aven est un tout petit village mais riche en couleurs où les artistes transcendent la Bretagne sur leurs toiles. Agréable à regarder en flânant tout en savourant le biscuit local.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *