Vue sur 7 iles Tregor

Trégor et les 7 îles… Un chiffre qui fait débat ?

Le Trégor

La Bretagne, terre mythique, recèle des trésors tant géographiques qu’historiques. On ne peux que tomber sous son charme… moi le premier ! Le nord-est de cette région abrite la côte de granit rose, vitrine du Bro-Dreger ou Trégor.

Chateau de Costaérès

De Paimpol à Morlaix, le littoral se dessine comme une dentelle que les coiffes des bigoudènes jalousent. Si les couleurs chaudes du soleil couchant entrent dans le débat, vous découvrez toutes les rondeurs saumonées, érodées par le temps, du magma emprisonné dans les profondeurs de la Bretagne, il y a 300 millions d’années.

Sept îles ou pas ?

Si l’envie vous prend de jouer au matelot, embarquez à la plage de Trestraou à Perros-Guirec pour les 7 îles. Théâtre de la vie des moines ou des corsaires, elles ont laissé la place aux oiseaux marins pélagiques et autres phoques gris.

Plage Trestraou

L’île Rouzic ou la Rousse, Malban, île aux moines, île Plate et Bono forment les 5 îles de ce territoire. Tient une erreur de calcul ? Une maladresse administrative lors de la traduction du breton en français de l’appellation de cet archipel en gratifia 2 de plus. Un simple tour d’horizon permis de les trouver.

Et voici Costans et Cerfs !

Ile Rouzic Tregor

Site naturel protégé

La ligue pour la protection des oiseaux permet un suivi des 181 espèces sur ce site naturel protégé du Trégor. Ainsi l’île de Rouzic représente la plus grande colonie de fous de Bassan de l’Europe avec 20000 couples qui 24H/24 émettent un chant… ou plutôt un cri strident en raison de leur seule corde vocale.

Mais leur fidélité n’a pas d’égale car durant leur 25 ans d’existence le mâle et la femelle s’unissent pour l’œuf annuel unique. Pour nourrir l’oisillon, la pêche peut durer plusieurs jours sur de vastes territoires marin, à raison de 500g de poisson quotidien.

Colonie Fous de Bassan

Multiplié par le nombre d’oiseaux, le tonnage de la pêche pour cette colonie est plutôt impressionnant. Les ressources de la mer doivent être conséquentes pour alimenter toutes les espèces y compris l’homme.

Les pêcheurs sont d’ailleurs en litige avec les phoques gris qui prélèvent 8 à 12 kg de poisson pour leur consommation journalière personnelle !

Un oiseau est marin s’il possède des pates palmées, une glande à sel et une imperméabilité. Cette règle est transgressée par le cormoran sur la dernière caractéristique. Sa performance de plongeur (jusqu’à 40 mètres) en est accrue ! Il se gorge d’eau et s’alourdit pour l’exploration de la « grande bleue » !

Phare ile aux MoinesEffort mal récompensé car sa prise est souvent chapardée par le goéland qui attend patiemment sa pitance au soleil au pied de l’enceinte des fortifications de Jean-Siméon Garangeau.

Alors que notre regard peut être attiré par la dorsale du requin taupe, cousin du grand blanc. Inoffensif, rassurez-vous !

Tant de choses à décrire pour ce “Trégor” ! Alors laissez vous guider par le phare de l’île aux moines ou Enez ar Breur !

Kenavo !

Texte de Didier de familyevasion, qui vous conseille un autre article sur la Bretagne : Hédé  et ses 11 écluses !

Article précédent Article suivant
  1. Pingback: Normandie – Bretagne : Mont Saint-Michel en trait d’union ! - Family Evasion

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *