Fushimi

Le sud de Kyoto et le quartier de Gion (J1)

Le sud de Kyoto 

route de fushimi - sud de Kyoto

Le sanctuaire fushimi-inari est l’incontournable de Kyoto, comme la tour Eiffel à Paris. Sans doute parmi le plus pixélisé sur Instagram!

Torii - Sud de TokyoLes 30 000 torii vermillon symbolisent la séparation du monde profane et sacré. Ce dernier étant habité par des dieux (plus de 2000), des divinités, des esprits et des démons.

Grands portiques échelonnés sur 4 km, la ballade sportive à flanc de colline nous partage son histoire par la succession de statuettes de renards.

Renard, protecteur du riz

Cet animal importé de Chine a évité la famine à la population en protégeant le riz, grenier alimentaire, des rongeurs.

D’où deux renards, l’un portant la clef du grenier, l’autre une boule s’associant à l’esprit, protègent une famille et sa prospérité

Si bien qu’aujourd’hui seules les entreprises peuvent se l’offrir !

Temple Tofuku-ji - sud de Kyoto

 

 

Le temple bouddhiste Tofuku-ji est à 10 minutes à pied du sanctuaire et complète la balade agréablement.

Bâti en 1236, il se hisse par les 5 grands temples (Gozan) de Kyoto, dont les différents pavillons (impressionnants par leur hauteurs) invitent au bouddhisme zen. Le jardin sec (kare sansui) de Hojo vous partage d’ailleurs la « zen attitude ». Détachement et sagesse au cœur de l’enseignement est l’image de la spiritualité, symbolisé par les graviers, les pierres et le sable…

Temple

Promenade nocturne à Gion

Démarrer au sanctuaire Yasaka-jinja, îlot shintô parmi les temples bouddhiques. Coloré de rouge, sa structure vous impressionnera par son toit en chapiteau et ses lanternes blanches plantant un décor charmant.

Celles-ci sont achetées par les commerçants locaux espérant la prospérité. Selon la légende, tirer une des cordes, appelle Susanô, divinité de la mer et des tempêtes, fondateur de l’archipel. Création accomplie avec sa sœur Amaterasu, divinité du soleil.

Essentiellement au sud de Kyoto se trouvent des maisons traditionnelles en bois. La plupart sont aujourd’hui transformées en ryotei (restaurants) pour la population. Une crêpe garnie ou issen-yoshoku fera un encas appréciable.

Gian - Sud de Kyoto

En traversant la rivière Kamo-gawa, d’agréables restaurants sur pilotis longeront le cours d’eau. Par contre, ils proposent des plats de viande à des prix parfois vertigineux. Les spectacles et habitations de Geishas s ‘y trouvent. On en croise malgré la cohue des touristes… ouvrez l’oeil !

Gion - Sud de Kyoto

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Didier
    • 11 juin 2019
    Répondre

    4 km dans le sanctuaire fushimi-inari cela doit donner le tournis!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 11 juin 2019
      Répondre

      Non, vraiment agréable entrecoupé de temples à contempler… et puis l’endroit est tellement mythique, que l’on s’y fait plaisir ! A bientôt !

  1. Pingback: Kyoto, ville de plus d’un millénaire d’histoire - Family Evasion

    • Manou
    • 12 juin 2019
    Répondre

    Tes articles sont géniaux Carolle / Ils me rappellent beaucoup de souvenirs / Merci pour ce partage
    Bisous ( de Paris )
    😘😘😘

      • L'équipe de Family Evasion
      • 12 juin 2019
      Répondre

      Merci à toi pour ce feedback positif ! Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *