Couleurs ivoiriennes

Couleurs ivoiriennes : sculpture, peinture et couture !

 Au gré des sculptures, les couleurs ivoiriennes s’affichent

Meuble - couleurs ivoiriennes

Ousmane MbayeSoumbedioune (aller de l’avant !) est la nouvelle collection d’Ousmane Mbaye, artiste créateur sénégalais, fer de lance du Design en Afrique. De New-York, à Hong-Kong, en passant par Paris, et bien sûr Abidjan où il a exposé il y a 4 ans…

Fauteuil - couleurs ivoiriennesIl est resté fidèle à sa quête « Learning by doin » (apprendre en faisant) ; le métal lui a alors donné cette inspiration pour être travaillé, courbé, valorisé… et créé des meubles aux formes épurées et… colorées ! Gammes de couleurs ivoiriennes – pour relooker des meubles entre art et design – qui nous emmènent sur le chemin naturel de superbes lignes articulées.

Avant de clore le paragraphe des sculpteurs, je souhaite terminer sur la note de Nicolas Djani et de ses ingénieuses créations recyclées. D’ailleurs nous avons flashé sur un modèle Peugeot, mais bien d’autres objets sont amenés à décorer (ou à métamorphoser !) un intérieur. N’hésitez pas !

Metamorphose - deco Nicolas Djani - couleurs ivoiriennes

 

Peinture, une identité riche en couleurs

Couleurs ivoiriennes

Dalila Dalléas Bouzar, artiste plasticienne algérienne, manie les couleurs à la recherche de son Histoire. Elle-même, je cite, comprend l’importance de l’action de penser et de se souvenir. Cette importance va plus loin que de s’enraciner dans le monde.

Dalila Dalleas BouzarElle prépare le monde à changer.

Par la peinture, l’artiste se libère… « Le dessin est ma base, la peinture mon expression courante, la sculpture le prolongement naturel ».

Identité plurielle, image de la femme aux regards multiples dans « Innocente », la force du pouvoir au féminin se souligne par le trait du pinceau.

Le wax… fleuron des couleurs ivoiriennes ?

Beaucoup plus qu’un bout de tissu !

wax - couleurs ivoiriennes

Tout d’abord, cette célèbre étoffe est-il un tissu africain ?

Le wax est un textile de coton, imperméable après avoir été imprégné sur les deux faces d’un cirage.

Les cires colorées forment des motifs qui ravissent les créateurs de mode ou designers de tous les continents. Mais de nombreux vêtements se déclinent en wax, surtout en Afrique subsaharienne. Dont les pagnes wax et tous les habits de cérémonie.

Kente - GhanaOn ne le compare pas aux autres tissus traditionnels (Bogolan au Mali, Kenté au Ghana ci-contre, Raphia à Madagascar…) car le wax a une histoire qui « fâche » encore aujourd’hui.

VliscoPour certains, le wax n’est pas africain car importé des Pays-Bas (groupe Vlisco) ou de Chine.

Mais des sociétés comme Uniwax, Woodin en Côte d’Ivoire, et bien d’autres en Afrique, affichent des chiffres très importants pour l’économie locale, la main d’œuvre et les réseaux commerciaux collatéraux.

Sac zouglouImprimé de façon réversible, le wax est partie intégrante des habitudes africaines ; Il a l’avantage de proposer des motifs variés à l’infini, moins limités que ceux des habits traditionnels.

Mais investit aussi d’autres secteurs… comme les jolis sacs de Zouglou.

Au marché de Noël de l’ AIFCI, nous avons rencontré des jeunes designers, Nikita et Sacha, fiers de leurs créations. Utilisant le wax pour des objets qui se déclinent au quotidien, on ne s’en lasse pas ! Glisser son ordinateur dans leur pochette adaptée fera plus d’un jaloux ! 😉 ADEENKRA (issu de Adinkra, “symboles visuels”) réalise aussi des sacs à base de toile de jute, pagne et jean. C’est une marque mais aussi un soutien à l’accès à l’éducation aux enfants en Afrique, projet de commerce équitable.

Le pagne baoulé, un savoir-faire ancestral

Medard - bagne baoule

Parler wax, c’est parlé mode… même si “force identitaire”, “appropriation” et culture africaine sont avancées.

Tissage - couleurs ivoiriennes Parler pagne, c’est parlé tradition, jusqu’à la modernité. La preuve est l’organisation cette année du 4ème festival du « Tchin dan festival », festival du pagne Baoulé, en août dernier dans le village de Bomizambo.

Les pagnes Baoulé font partie du patrimoine artisanal de la Côte d’Ivoire, au même titre que le pagne Kita (sud du pays) ou les toiles de Korhogo (dans le nord).

A ce sujet, Koffi N’Dri Medard (président des tisserands) nous a présenté nombres de confections mais aussi la manipulation du métier à tisser. Un mois et demi pour finaliser un pagne, coutures comprises. Car le couturier rassemble bien entendu le travail tissé.

Metier a tisser - couleurs ivoiriennes

 

 

Il ne s’agit plus d’impression mais de tissage. Le coton vient de Bouaké, deuxième ville du pays (350 km d’Abidjan). Des bandes de 10 cm sont créées par de jeunes tisserands ; ils mettront 7 années pour devenir autonomes dans leur future profession. Métier traditionnel des Baoulés, de père en fils, leur savoir-faire est reconnu dans le monde entier.

D’ailleurs Souleymane Diarrassouba (ministre du Commerce et de l’Industrie) a lancé le processus des Pagnes Baoulés en Indications Géographiques Protégées (IGP), sur le site du Salon international de l’Agriculture et des ressources animales d’Abidjan (SARA).

Une affirmation de l’identité culturelle des couleurs ivoiriennes à travers un tissu, qui reste une valeur ajoutée assurée !

Pagnes baoule

Fiche pratique des Couleurs IvoiriennesRobe imprimee en dollars - couleurs ivoiriennes

Ousmane Mbaye

  • Exposition de meubles (13 décembre 2019 au 22 février 2020) à Louisimone Guirandou Galerie (Avenue C16 Jean Mermoz, rue C27 – près du Goethe Institut – Cocody Mermoz – Abidjan)

Djani Céhé Nicolas

Dalila Dalléas Bouzar

Exposition peintures (12 décembre au 29 février 2020) – Galerie Cécile Fakhouri  (Boulevard Latrille, Boulevard des Martyrs, Abidjan)

Virginie de Roquefeuil

  • Sacs de plage et autres
  • FB : zouglou / Cel 00 33 6 61 2201 15

Nikita et Sacha

  •  ADEENKRA  Marque de sacs éthiques (100 % conçus à la main) / Projet solidaire en soutien de l’éducation

Koffi N’Dri Medard

  • Pagnes Baoulé (Coopérative des tisserands) / Cel 58 00 94 62/01 12 43 70
  • Village de Bomizambo (29 km de Yamoussoukro)
image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Didier
    • 19 décembre 2019
    Répondre

    Super reportage ! J’arrive !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 décembre 2019
      Répondre

      Trop pressé ! lol

      • Clo
      • 20 décembre 2019
      Répondre

      Merci pour ce partage culturel

        • L'équipe de Family Evasion
        • 20 décembre 2019
        Répondre

        Super pour ce retour ! Tu m’as demandé aussi la tradition culinaire… je cherche… je goute… et te réponds ! lol

    • sch
    • 19 décembre 2019
    Répondre

    Super maman !!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 décembre 2019
      Répondre

      Euh… c’est vrai ? lol

    • Aymeric
    • 19 décembre 2019
    Répondre

    Top. J’adore toutes ces couleurs.
    Maintenant attaque la culture culinaire…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 décembre 2019
      Répondre

      Non… ne me dis pas que tu veux gouter tous les plats ?! 😉

    • Yolande
    • 19 décembre 2019
    Répondre

    👍🏽

      • L'équipe de Family Evasion
      • 19 décembre 2019
      Répondre

      Merci pour le coup de pouce Yolande ! 😉

    • Eugénie Cathy
    • 20 décembre 2019
    Répondre

    Magnifique les couleurs et la Peugeot qui me rappelle ma 103SP noir siège long de ma terminal au lycée Schoelcher
    😉

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 décembre 2019
      Répondre

      Merci pour ce détail croustillant !
      Moi j’étais sur un Solex !
      Si tu as des photos, n’hésites pas : envoies !
      A bientôt

    • BABOT
    • 20 décembre 2019
    Répondre

    Super article. Merci pour ce voyage haut en couleurs !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 décembre 2019
      Répondre

      Au top ! Les couleurs sont lumineuses en effet ! 😉

    • Françoise
    • 20 décembre 2019
    Répondre

    Merci pour toutes ces couleurs dans la grisaille picarde.
    Design très intéressant… bon séjour à toi.
    Bonnes fêtes ivoiriennes !
    Et … l’ Histoire de la côte d’ ivoire ?
    Bisous

      • L'équipe de Family Evasion
      • 20 décembre 2019
      Répondre

      Salut Françoise !
      Merci la réponse festive !
      L’Histoire… je crois que je n’oserai pas, si compliquée me semble-t-il !
      Comme toute histoire d’un pays devenu indépendant … et jeune, dirais-je, car depuis 1960.
      Mais j’y réfléchis promis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *