35 ème édition tour des yoles

Yoles : un tour en rond avec des rondes ?

Histoire d’homme passionné

En 1985, Georges Brival fonde le Tour de Martinique des Yoles Rondes. Son idée était de regrouper des marins pour se lancer des défis ou « tirages » : à qui arriverait le premier à « bon port » après une journée de pêche ?

Aujourd’hui cette régate, qui existe depuis plus de 30 ans, fait le bonheur de tous les foyers martiniquais et d’ailleurs ! Chaque personne soutient un équipage différent sans aucun problème : c’est le plaisir de la course avant tout !

Arrivée au Diamant des yoles rondes

Il s’agit d’une des plus grandes manifestations sportives de l’île (avec le tour cycliste de la Martinique !) comprenant plus de 200 coursiers hommes et femmes… 7 étapes autour de l’île avec un prologue pour départager pendant plus d’une semaine les meilleures des 15 équipes.

Il s’agit d’un sport national porté par une candidature au patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO dans le registre de bonnes pratiques de sauvegarde.

Origine de l’embarcation

Grande voile d'une yole

Terme norvégien « jol » pour dire canot, le mot yole aux Antilles est une embarcation légère et rapide, effilée avec un faible tirant d’eau.

Gommier

A la différence, le gommier « bwa fouyé » est une pirogue taillée dans le tronc d’un gommier, d’où son nom. Mais la raréfaction des arbres a peut-être fait qu’il soit remplacé par la yole. Celle-ci étant aussi plus maniable donc plus rapide.

Aujourd’hui les yoles sont construites avec une technologie d’avant-garde. Avec des bois résistants (angélique, teck ou grignon de Guyane pour le fond et le bordé, poirier du pays pour les membrures).

Dotée d’une voile (misaine ou grand’voile), son maniement demande une grande expérience et d’énormes qualités physiques.

Petite voile d'une yole

La course et les aléas 

Yoles

Femmes et hommes de tous âges, bravent les vagues, les vents, les courants… pendant au moins 3 heures par jour, allongés sur un « bwa dréssé » pour équilibrer l’embarcation. Les sportifs sont quasi professionnels regroupés en équipes « sponsorisées » par des communes ou des marques commerciales aux banderoles flottantes sur les bateaux suiveurs.

A l’écoutille, ou encore à la pagaie, les rameurs s’entrainent toute l’année sur leur embarcation. Objectif « tour des Yoles » visé.

Forces physiques des yoles

Un must incontestable !

Vivez le tour des yoles !

Diamant et tour des yoles

Etapes après étapes, l’engouement est de mise. La 5ème étape de cette année n’a pas échappé à une ambiance surchauffée aussi bien dans l’eau que sur les bateaux !

Vent arriereEn effet, contourner le Rocher du Diamant pour cette étape Anses d’Arlet – Diamant (13,97 milles nautique) a été difficile par « un vent arrière laissé à tribord ».

Patrick, notre skipper du jour, nous a fait partager au plus près ce jeu d’équilibristes sur les bois dressés des deux côtés des embarcations.

Alors que Zapetti/Miltis coulait derrière le Rocher, UFR/Chanflor prenait la tête pour gagner l’étape !

Affaire à suivre donc jusqu’à dimanche 4 aout !

Equilibre yoles

L’ Après Yoles ou l’After !

After yoles

 

La fête continue après la course…

Des plus sages aux plus « endiablés » : tout le monde y trouve son compte !

Suiveurs du tour des yoles

Patrick CayolPatrick Cayol, skipper professionnel suit la course chaque année depuis 2012. Habitué à naviguer dans les eaux de la Caraïbe, il me rappelle l’extrême vigilance nécessaire pour suivre cette course.

Bien sûr les autres voiliers, de plus en plus supervisés par des professionnels, sont à surveiller. A cela s’ajoute le respect des coursiers car nul est son intention de « soulever la mer » dans le jargon des équipages… ce qui impacterait le déplacement des yoles.

tour-des-yoles-2019-martinique-timeline-etape6-yole-new-green.jpgRappelons-le, tout est une histoire de respect pour un espace commun ! Sans parler des déchets… mais ce sera un autre article ?

Newgreen y a déjà pensé avec sa plate-forme (#Yole365) pour les trier en mer : au top !

familyevasion vous conseille un autre article concernant la commune de Rivière-Salée.

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Kreolpix
    • 3 août 2019
    Répondre

    Magnifiques photographies. Merci pour le partage. Bonne continuation dans tes aventures !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 3 août 2019
      Répondre

      Merci Kreolpix ! Merci pour ce retour… à bientôt sur la route navigable ou pas ! lol

        • Philippe
        • 4 août 2019
        Répondre

        Comme d hab. Précis, concis avec la touche ” family” . Bonne continuation.

          • L'équipe de Family Evasion
          • 4 août 2019
          Répondre

          Merci Phil, alors comment est la ville de Toronto ? N’oublie pas de nous ramener des infos… qui sait de familyevasion !

    • Mercator
    • 3 août 2019
    Répondre

    Article intéressant !
    Il nous apprend l’histoire et la forme de cette course spéciale et légendaire.
    A bientôt

      • familyevasion.com
      • 3 août 2019
      Répondre

      Merci… la course devient emblématique au fil des années ; l’origine du bateau, par le gommier, est issu du temps des amérindiens, grand peuple navigateur.

        • Yolande
        • 3 août 2019
        Répondre

        Merci pour cet article, très riche (histoire, origine, before et After yoles). Les photos sont également très belles. Bon travail Carole

          • L'équipe de Family Evasion
          • 3 août 2019
          Répondre

          Surtout merci à toi pour ce partage de la route du rhum… euh route des yoles ! 😉

    • Dimitri
    • 4 août 2019
    Répondre

    Très beau témoignage avec de superbes photos. Voile carrée, bois dressés sur fond du rocher du diamant ensoleillé la fête a été au rendez-vous…vite je cours me servir un ti punch…

      • L'équipe de Family Evasion
      • 4 août 2019
      Répondre

      Lol Dimitri, le dernier mot t’appartient avec le ti punch !

    • Jacqueline
    • 6 août 2019
    Répondre

    Vraiment le tour des yoles est un événement à suivre au moins une fois dans sa vie.
    Merci pour ses photos.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 6 août 2019
      Répondre

      Oui ! Ambiance festive toute particulière autour du bateau. Impressionnant !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *