Notre raison d’être et le goût du voyage !

Carolle… 

Carolle - raison d'etre et voyage

Beaucoup ont écrit avant nous … et beaucoup écriront après nous … alors pourquoi écrire ?

Nous avons fait ce choix pour transmettre et partager – avec vous – ces « aventures » simples de voyage. Rien d’extrême dans ce « fil de l’eau » de nos parcours, juste l’envie de donner aux autres l’idée de voyager, de parcourir des sentiers, des routes ou de rêver pour ceux qui ne peuvent ou ne veulent pas « voyager ». Car il s’agit bien d’un choix.

Je reste persuadée que VOYAGER est un « grand » mot si on le laisse s’acoquiner avec le mot ITINERAIRE… son origine. A l’instar, du livre « PANORAMA DU VOYAGE », des concepts d’immigration, d’exode, d’expéditions scientifiques, de déplacements pour affaires … puis progressivement la notion de visiter quelqu’un et enfin de loisirs se succèdent dans notre monde sociétal pour approcher le terme VOYAGE. Comme le  « baigneur » cédant la place à « l’estivant » et le « villégiateur » au « vacancier » dans les années 1920, d’après l’auteur Sylvain Venayre.

Cette idée de vues partagées est bien celle de ce blog … avec des expériences rapportées, des moments partagés, des visites recommandées… La particularité aussi est ce concept de découvrir en « famille ». Sans prévoir en amont le déroulement du périple, d’où le “fil de l’eau” utilisé ci-dessus. Donc pas d’organisation magistrale, où la plupart des pays offre tant de possibilités sur place, qu’il nous paraît plus intéressant « de voyager au feeling ».

Pourtant le voyage est aussi l’expérience de « se connaître » avant de rencontrer l’autre : le nombre de kilomètres ne sera pas en mesure de répondre à des questions nobles que tout individu peut laisser émerger… et l’humilité de « mettre un pas devant l’autre » reste un chemin à part entière. Ghandi, lui, préconisait à peine quelques centimètres… « Le plus grand voyageur n’est pas celui qui a fait dix fois le tour du monde, mais celui qui a fit une seul fois le tour de lui-même ». Là il s’agit d’une quête de toute une vie et d’un voyage sans fin…

L’image est aussi le fil conducteur de ce blog … qu’y a t il de plus parlant qu’un Silence, de plus émouvant que des Couleurs ? Pour ceux qui « capturent l’image », le banal ne doit pas nous lasser mais au contraire aviver nos sens pour magnifier la prise de l’instant grâce à la PHOTOGRAPHIE.

Même si nous sommes « amateurs » – et des voyages – et de la photographie, l’idée de partager avec vous nos « petits bouts de chemins colorés » nous habitait. En retour, si vous faisiez part de vos idées de voyage car le mot en lui-même ébauche un aller… et un feedback !

Bonne journée ! An lot soley ! 

Carolle


Maëlle et raison d’être !

raison d'être et voyageComment me définir ?

L’indépendance est certainement l’un des critères qui m’habite.

Sac au dos ou au volant de ma voiture toute équipée, j’explore et arpente les routes du monde. A travers quelques expéditions, j’ai pu trouver une paix intérieure qui s’est construite au fur et à mesure par un enrichissement personnel.

Bien qu’éloignée de ma famille, ma mère qui m’a transmis sa passion du voyage, me suit épisodiquement dans mes aventures. C’est ainsi que régulièrement on se donne rendez-vous pour de nouveaux périples… que je vous laisse découvrir.

Ivane et sa raison d’être !

Ivane raison d'etrePendant un certain temps, le voyage n’était pas un centre d’intérêt. Pourtant j’ai été baignée naturellement dans l’ambiance du voyage en particulier, l’Équateur, la Croatie, et la Grèce forment de bons souvenirs. Mais s’il s’agit de me décrire, je ne peux passer outre ma passion des animaux jusqu’à ce jour !

Vous connaissez l’expression « le petit oiseau sort du nid » ? Ce fut mon cas. Quand j’ai obtenu mon permis de conduire, ce fut le début de la découverte et de la notion d’aventure ! Aller où bon nous semble, sans le regard des parents, était un voyage en soi. L’ étape supérieure a été le départ vers l’ hexagone pour mes études.

C’est alors incarné le sens du voyage et de l’ indépendance en quelque sorte.

Voyager alors est cette douce confrontation avec ses limites et ses peurs… l’ adaptation à des conditions inhabituelles… l’ envie incessante de découvrir l’inconnu !

En tant qu’étudiante, il est difficile d’être autonome financièrement, aussi le fait d’économiser toute l’année me permet de savourer l’effort en ciblant le voyage.

Et qui sait ?

Peut-être qu’un jour, chien et voyage ne feront qu’un ? A chacun son rythme !

Solène et sa raison d’être !

Solennel raison d'etreNous avons toujours été baignées dans les voyages dès la naissance.

Vivant sur une île, le cadre est donc propice pour le gout de l’aventure. Aussi, je voulais pouvoir voyager tout en travaillant.

Dès mes études, cet adage est devenu un fidèle compagnon : j’ai pu voyager via mes études (voyage de 3 mois au Népal, stage à l’étranger…) et via mon travail (déplacement dans la Caraïbe et en France).

Aujourd’hui, je découvre le monde soit avec ma mère qui accompagne toujours une de ses filles (demandez-lui son prochain voyage ? lol) ou avec mon conjoint qui repousse mes limites (et oui nous nous installons en Afrique…). Ce n’était pas une destination que j’envisageai particulièrement, mais elle se précise puisqu’en septembre 2019 j’y serai et j’ai hâte de vivre cette aventure tant sur le plan professionnel que familial !

Pourquoi voyager ??

Pour découvrir et voir de nos yeux ce que les livres nous racontent. Il s’agit d’expériences humaines formidables. On en devient vite accros. A peine un périple terminé, on essaye de se projeter vers le prochain.

Alors … à la prochaine 🙂

Didier…

Vous l’aurez compris, ce blog est le carrefour d’une vie familiale en période de maturité.

L’âge de l’adolescence de nos filles est derrière nous, pour laisser place à l’entrée dans la vie d’adulte. C’est une période riche de nouvelles relations car la découverte du monde, de l’autonomie recèle de surprises, de craintes aussi, dans un monde changeant et exigeant.

Pourtant seule l’ouverture à cet environnement permet l’évolution.

Les réseaux sociaux font désormais partie de notre vie. Au lieu d’y résister, je préfère les appréhender en maîtrisant, autant que faire se peut, le contenu par des articles rédigés essentiellement à froid après une visite ou un voyage.

La coloration féminine du blog est évidente, puisque créé par Carolle, avec toutes les complicités mère-filles et je les favorise. En effet, notre société ne peut que grandir avec le regard des femmes qui fut et est encore trop réprimé. A travers cela vous pouvez me définir comme la main invisible qui contribue au déroulé de chacune en respectant une promesse intime envers chacune de mes filles et de ma femme : à savoir l’apport des conditions favorables à leur épanouissement quelle que soit leur direction.

Probablement le moins baroudeur de la bande, mais peut être le plus organisé et le plus anticipé avec la trousse de secours “type couteau-suisse” indispensable aux imprévus, je reste curieux, intéressé à ce qui m’entoure.

Peut-être un peu utopique et rêveur d’un mondel’intelligence collective sera plus prépondérante ; Et pourtant perçu comme très pragmatique….

Didier


Dominique 

Dominique FelviaMoi, je ne suis que la personne qui a permis à Maëlle et Carolle de réaliser leur rêve de créer ce blog. Passionnée par les technologies de l’information, je ne m’occupe que de la partie technique.

En trois mots, je ne suis que la petite main ! Vous avez d’ailleurs remarqué que ma présentation est aussi la plus courte.

image_pdfimage_print