1

Maracudja, marigouja et pomme liane… même passion ?

Maracudja, fruit versicolore emblématique !

Le maracudja arrive sur nos étals martiniquais sans crier gare.

Graines noires du maracudja

Du début du mois de mai à la fin du mois d’août, il envahit notre cuisine par un parfum suave mais discret. Vert, jaune puis pourpre, il colore à loisir la corbeille et en fait une attraction pour l’œil qui s’amuse de le voir flétrir en quelques jours !

Maracudja - fruit vitamine

Eglise de riviere saleeCe sont les Indiens Caraïbes qui donnaient ce nom, encore utilisé en Martinique. Quant à la langue française, elle découvre le terme passiflore seulement en 1808 (passio pour passion et flos pour fleur).

Il fait alors miroiter le symbole de la passion du Christ aux missionnaires espagnols. Ils reconnurent dans la fleur la couronne d’épines par la couronne de filament, les 5 plaies infligées au Christ pour les 5 étamines, le pistil étant la croix et les trois stigmates, les clous de la crucifixion.

On le retrouve partout sous le soleil du Brésil, plus gros producteur (près de 40 000 hectares plantés)… jusqu’au sud de la France, en passant par Hawaï et bien sûr par les Antilles.

Maracudja : apéritif, entrée, plat ou dessert !

Punch fruit de la passion

https-::www.elle.fr:Elle-a-Table:Recettes-de-cuisine:Pavlova-passion-de-Trish-Deseine-2672756De petites graines noires se croquent pour le plaisir entourée d’une sorte de gélatine transparente et surette.

Le jus de maracudja peut être ajouté à un autre fruit (comme la mangue ou abricot-pays par exemple…) ce qui atténue un peu la sapidité pour les moins téméraires !Vodka fruit de la passion

Sinon sorbet, glace, cocktails, sauce salée ou vinaigrette… et même en velouté de carottes aux fruits de la passion !

En Australie (ou Nouvelle-Zélande selon l’humeur…) le fruit est utilisé pour agrémenter la Pavlova, meringue croquante… aux accents russes ! Inspirée d’une danseuse…

Genre passiflore mais laquelle ?

On en compte plus de 500… Difficile de s’y retrouver !

Avec des noms émoustillants et affriolants, le maracudja se décline en grenadille (Passiflora edulis) dont on connait le fruit…

Maracudja

Mais aussi en pomme goyave, pomme de pourpre ou aussi la fleur (et non le fruit !) de la passion (Passiflora incarnata) dont on connait l’action sédative en phytothérapie. D’ailleurs on retrouve la passiflorine dans les feuilles, que l’on peut consommer en infusion pour « aider le sommeil ».

Passiflore bleue (Passiflora caerulea) est l’espèce ornementale assez commune en France.

Passiflore bleue

fleur et fruit passiflore bleue

On la trouve même à Saint-Gildas… signant par sa présence la chaleur bien connue des côtes bretonnes ! ;).

Son fruit ovoïde est aussi comestible mais rien à voir avec le goût du maracudja produit… rappelons – le par la grenadille !

Fruit de la passiflore bleue

La passiflore fétide (Passiflora foetida) est bien connue des randonneurs, qui la croisent sur les bords des routes ou les berges des rivières. Ses bractées caractéristiques attirent les insectes insouciants qui virevoltent autour des filants collants et sécréteurs d’enzymes.

Fleur du marigouja

MarigoujaSa baie jaune se goûte par le promeneur qui découvre une pulpe translucide parfumée mais non acidulée.

Encore appelée marigouja, de nombreux noms communs la baptisent : maribouya, bonbon koulèv, pam lyann kolan, tok mol…

Pour la reconnaître, je laisse Clara s’exprimer admirative devant « une perle dans un écrin ».

Marigouja

Sans oublier la pomme liane (Passiflora laurifolia), plus sucrée que le maracudja, encore appelée pomme d‘or pour sa couleur aurifère.

Sarmenteuse, elle prend racine au sol ; et s’accroche, vrillée à ses voisins, à la recherche de l’ensoleillement bienfaiteur pour donner un fruit doux et juteux. Plus petit que le maracudja, sa peau est duveteuse.

Pomme liane - passiflore Pomme liane - passiflore

Là aussi, c’est le goûter du randonneur… qui aspire les graines gélatineuses en fin connaisseur !

Pomme liane - passiflore

Les apports insoupçonnés du maracudja

Riches en vitamine C, et en bêta-carotène, sa saveur acidulée est si caractéristique que les yeux fermés, on ne s’y tromperait pas. Les polyphénols ont été détectés comme les antioxydants les plus abondants des fruits tropicaux et la plus forte teneur a été trouvée chez les fruits de la passion !

Plante grimpante qui embellit les murets, le fruit de la passion, lisse recouvert d’une peau verte est bien généreux ! On calcule 35% des apports journaliers recommandés en vitamine C, 8 % en magnésium et même 5 % en fer (pour 100 g de fruits).

Corbeille coloree - maracudja

Avec cela… il est le plus riche en fibres de tous les fruits frais connus (plus de 7,3 grammes pour 100 grammes), on court en acheter dès le début de saison !

Maracudja

Et pour finir savoir qu’il ne compte que 62 calories (/100 grammes) et 8,5 grammes de glucides (en dessous de la moyenne des fruits), le maracudja est donc parfait au moment du dessert !

Remerciements à Clara Adenet pour le crédit photo CA&CO.

Article (s) similaire (s) : la muscade, le jardin créole