1

Passion des fleurs … quand tu nous tiens !

Passion des fleurs qui ne s’explique pas !

Jacqueline Imbart  Bien sûr une passion se partage, se vit à 100 à l’heure et se raconte par l’intensité du sujet. Jacqueline Imbart fait partie de ces gens, pour qui la vie se conte par l’art floral. Intarissable pour un thème qui lui tient tant à cœur…

Organisatrice, décoratrice elle en a fait son credo, qui a débuté auprès des siens, à l’âge de 14 ans. L’occasion du mariage de sa sœur aînée a permis à Jacqueline, encore adolescente, de s’exprimer pour un engouement qui ne s’arrêtera jamais… me raconte-t-elle, du haut de ses 69 ans.

bouquet passion des fleurs Jacqueline Imbart

Hortensias et arums n’étaient alors que les deux fleurs disponibles sur l’île.

Peu importe, les doigts de fée ont alors tressé, manié, lustré (autrefois au jaune d’œuf…).

Afin d’ embellir des temps joyeux ou douloureux mais marqués par le sceau de la vitalité florale

Bouquet EHPAD

Une énergie aujourd’hui amoindrie, me confie-t-elle, car la terre nourricière « souffre » et donne alors des fleurs plus fragiles qu’avant.

Autodidacte, des mains qui travaillent sans cesse…

Alpina passion des fleurs

Aucune formation florale pour cette femme joviale, qui diffuse son art sur l’ensemble du territoire. Du Lorrain à Sainte-anne, Jacqueline a « marié… ou enterré » selon les occasions dans toutes les communes. Même la Guadeloupe ou la métropole font appel à sa compétence !

Comme un métronome, elle prépare les fleurs la veille et organise d’une main de maître la chronologie de la cérémonie. Chaque gerbe ou chaque bouquet a une place dédiée. Au doigt et à l’œil, on avance fier de porter alors un trophée qui allie le plus souvent des couleurs chatoyantes.

Aujourd’hui la diversité des fleurs (balisier, alpinia, pendula, héliconia…) permet des bouquets plus sophistiqués, même si la rapidité d’exécution est toujours au rendez-vous.

Jacqueline ImbartPeu de temps pour un bouquet qui fleurira une table, un salon… ou les couloirs d’un EHPAD. En effet, Jacqueline, aujourd’hui aide-soignante partage son violon d’Ingres sur son lieu de travail.

Les fleurs forment alors un jardin intérieur si ressourçant pour des personnes en mobilité réduite.

Un soleil dans une vie institutionnelle… Jacqueline, à l’écoute des autres, dévoile ainsi un brin de lumière, au cours des rencontres, par sa passion des fleurs !

A lire également :