1

Basilic, l’herbe royale de tous les mets !

Basilic, condiment ou aromate ?

Basilic - smoothie

Le basilic ou l’oncinum basilicum est un condiment (assaisonne les plats) et un aromate (épice les plats) ; La distinction peut être confuse (surtout pour une cuisinière de ma trempe !) mais cela dépend de l’utilisation de la plante. Je laisse donc le débat ouvert… pour ceux et celles qui ont une expertise en la matière.

Pour la minute scientifique (!), l’Oncinum basilicum vient du Grec okimon qui signifie “plante à parfum”, pour sa senteur caractéristique anisée.

Cela reste, pour autant, une herbe fine de la famille des lamiacées ; rappelez-vous – on vous en a déjà parlé – c’est de la famille du gros thym !

Une utilisation qui dépasse sa réputation !

Spiruline et basilic

Longtemps cueillie par les souverains, son autre nom est « herbe royale » ; son utilisation remonte à l’Antiquité par les Egyptiens pour la cuisine mais également pour les rites funéraires. Elle serait originaire d’Asie et cette herbe mellifère devient tardivement (12ème siècle) la base des plats méditerranéens.

Jardiniere culture basilicLiqueurL’avantage du basilic est son utilisation propice à toute la journée : huile essentielle, thé, infusion, plats chauds (pâtes et le célèbre pesto) ou froids (crudités) et bien sûr la liqueur ! Sans oublier la glace…

Même les fleurs violettes sont comestibles.

Aussi il se marie facilement avec l’ail et l’oignon…

Le basilic parfume également les boissons « faites maison » que l’on a nommées « basilica » ou « basilico » : selon la formule, l’alcool y est ajouté. Cela remplace ainsi la menthe qui est de la même famille…

Multiples vertus reconnues

Riche en vitamines K, A (antioxydant) et C, en fer et calcium, ses vertus médicinales sont diverses allant de la lutte contre la fatigue (musculaire ou autres), au traitement des règles douloureuses (antispasmodique) passant par le transit et la digestion plus aisés, sans oublier l’apaisement pour un sommeil respecté.

Alors êtes-vous convaincus ? 😉

pizza avec basilic

Par contre, ses feuilles doivent être ciselées et non hachées, fraiches et non séchées pour garder le maximum de ses oligo-éléments et sels minéraux. A mettre en fin de cuisson (sur la pizza… n’est-ce pas Maëlle ?), le surplus de feuilles cueillies peut se conserver dans de l’huile mais aussi au congélateur.

Réussir sa culture

jardiniereEn pot ou en terre, à la fenêtre ou sur le balcon, la culture du basilic exige un bel ensoleillement (mais non-brûlant), un sol toujours humide (mais non inondé), un espace entre les brins de 10 cm à respecter.

Cette plante reste facile à cultiver et n’impose pas une attention particulière.

Différentes variétés sont répertoriées et leur nom indique pour certaines leur arôme : basilic cannelle, basilic citron… Il peut être pourpre, fin ou présenté de larges feuilles et même ressemblé à une feuille de laitue.

Petit avis perso ?

Cooktail de spiruline et basilicAu regard des services culinaires et médicinales rendus, le basilic est une référence pour accompagner nos plats quotidiens.

Nous en avons fait de petites jardinières qui agrémentent la terrasse : cela repousserait les moustiques (malheureusement pas les culicoïdes !) et diffuse ce parfum naturel qui fait « être bien chez soi ».

Au fil du temps… le basilic est devenu cet « indispensable » de la journée ! En effet, le cocktail spiruline – basilic booste le capital énergie !

Fiche pratique du basilic

Mojito Basilic 

ou le BASILICO de familyevasion ! (Ingrédients pour un verre)

  • 6 cl environ de rhum blanc (pour la version alcoolisée ; sans alcool le “basilico” devient alors le “basilica” !)
  • 3 cl de jus de citron vert ; 2 c. à café de sucre roux ; 7 feuilles de basilic ; Eau pétillante (non salée) ; glace pilée.
  • Branches de basilic et quelques quartiers de citrons verts pour la décoration
  1. Dans un verre sans pied, versez le jus de citron, le sucre roux et les feuilles de basilic lavées et écrasées avec un pilon.
  2. Mélangez le tout. Rajoutez le rhum, la glace pilée et l’eau pétillante.
  3. Une fois votre cocktail prêt, décorez-le avec une branche de basilic fraîche, une paille et quelques petits quartiers de citron vert. Servez bien frais.

NB : pour avoir la version mojito basilic frozen, mixer tous les ingrédients avec la glace pilée.

Smoothie détox

(Ingrédients pour plusieurs verres)

  • 1 concombre moyen ; 3 à 4  tranches d’ananas
  • 7 à 10 feuilles de basilic ; 1 petit morceau de gingembre frais ; 1 c à c ras de cannelle (selon les goûts) ; le jus d’un demi citron vert
  • Quelques gouttes de vanille liquide ; quelques glaçons
  • 1 c à s de sucre de fleur de coco (facultatif, à mettre si l’ananas n’est pas sucré)
  1. Mettre le concombre et l’ananas coupés en morceaux dans le bol du blender.
  2. Ajouter tous les autres ingrédients, puis mettre de l’eau, juste au niveau des ingrédients pour avoir un smoothie onctueux et épais.
  3. Mixer le tout, pour obtenir un mélange bien homogène. Boire bien frais.

NB : Si ce n’est pas assez frais, mettre le smoothie environ 20 à 30 min au congélateur.

Merci à Lyvia Rosil, diététicienne pour la fiche pratique.

Copié d’un commentaire : thé glacé de Clara !

Thé glacé basilic-citronnelle

 

Pour 2L de boisson, 5-10 feuilles de citronnelle + 20 feuilles de basilic. Parfois, j’ajoute un bâton de cannelle.

Faire bouillir l’eau seule puis la mettre dans un récipient (en verre; pas de plastique si possible) avec les feuilles.

Couvrir. Laisser poser 10 min.

Enlever les feuilles et laisser refroidir avant de mettre au frigo.