1

Poupée, crochet… une véritable passion !

La poupée, c’est une longue histoire…

La poupée serait, d’après les archéologues de l’Égypte, un des 1ers jouets des petites filles. C’étaient alors des figurines en différents matériaux. Jade, os, ivoire… tout pouvait alors servir pour accompagner l’imaginaire des enfants. Et les poupées allaient même jusqu’au dernier lieu de la jeune défunte si l’enfant mourait.

Frederique MelonAu Vème siècle, les bras et jambes s’articulent pour favoriser le côté ludique de la marionnette.

L’ habillage des poupées est apparu en 1937 avec des ateliers dédiés et l’apparition de nouvelles textures comme le tissu, le plastique à la place de la cire.

Nous avons alors rencontré Frédérique Melon, que nous avions déjà interviewée pour la réalisation de ses magnifiques bijoux.

Là, elle nous raconte sa propre histoire de poupée !

Poupee crochet

Pourquoi créer des poupées ?

PremiereDepuis enfant, je (Frédérique) fabrique des bijoux ET des poupées. C’est juste une nouvelle facette de mon envie de créer. Je suis allée loin dans mon expression des bijoux. Il fallait que je fasse des poupées.

Tout a commencé par une petite fille noire (moi !) qui rêvait d’avoir une jolie poupée qui lui ressemble. Malheureusement, à cette époque les seules poupées noires qui existaient étaient des poupées aux traits européens…

Alors j’ai essayé d’en fabriquer quelques-unes avec de la ficelle et des balles de ping-pong, en feutrine, avec des bouchons de liège, et même de la terre…. Mais cela ne me convenait pas !

Metisses

Une poupée unique est-ce important ?

Je ne peux pas créer deux fois la même chose. Cela m’ennuierait trop pour que je le fasse même si j’essayais.

Salon de coiffure - poupee

L’ idée de fabriquer des poupées dans lesquelles toutes les petites filles noires et métissées se reconnaissaient m’ait venue. Jolies et habillées comme elles. Et qui parleraient à toutes les petites filles du monde de la merveilleuse diversité des humains

Chacune de « mes filles » est donc une pièce unique. Réalisée avec amour dans un fil de coton de qualité, avec des cheveux en vraie laine.

Combien de modèles avez-vous confectionné ?  

60 Poupées sur 2 années.

J’ai d’abord créé des modèles et des vêtements pour publier des tutoriels. Ensuite, les choses se sont emballées. Toutes mes amies, sœur, cousines, voisines… en voulaient.

Pelote de laine - poupee

J’ai cherché et trouvé de l’aide pour une partie des poupées : des dames crochetant très bien et capables de suivre mes tutoriels très précisément. Cependant je fais tous les visages (tête, expression du visage, coiffure) et les finitions dans les moindres détails.

Chaque poupée me prend une dizaine de jours en travaillant les soirs et le week-end.

 

Avez-vous suivi une formation particulière ?

savoir-faire crochet - Frederique MelonAucune formation. Je fais du crochet depuis l’enfance. J’ai appris avec des livres.

Et puis… je suis devenue… Mamie ! J’ai eu envie de confectionner mille et un trésors à mon bout de chou. Un jour, j’ai découvert cette merveilleuse technique qu’est l’Amigurumi.


J’ai crocheté un lion, un canard, un lapin à mon petit fils, puis j’ai réalisé LA poupée de mes rêves.

Et hop, c’était parti !

L’ exposition va lancer mon site internet où je vais proposer régulièrement les poupées que j’ai faites. Si ma marque prend de l’ampleur, je continuerai à faire fabriquer une partie des poupées et à designer moi-même ce qui leur donne leur charme et leur particularité.

Car je compte continuer à créer de nouvelles frimousses !

Poupées jouets ou poupées collection ?

Jeu de fille - poupee

Elles peuvent être des poupées de collection mais elles sont conçues pour qu’on joue avec. Beaucoup d’entre elles se déshabillent entièrement.

A partir de 36 mois, on peut jouer avec mes poupées. Car les cheveux, étant en laine véritable, ne doivent pas être sucés. Les poupées sont lavables à l’eau froide. Par contre la coiffure de certaines d’entre elles pourra changer au lavage.

Les enfants peuvent dormir avec, car elles sont très douces et souples. Comme c’est toujours réalisé au crochet, la sensation au toucher reste la même sauf pour la chevelure.

Atelier poupee

Elements recyclesJ’utilise des éléments recyclés pour les décors (3 plate-formes et 6 boites) mais aucun pour les poupées.

Je crée mes modèles au feeling. Sans dessin. D’abord je teste le corps et les proportions de chaque poupée (il y a plusieurs silhouettes différentes). J’invente les vêtements en regardant des enfants autour de moi.

Je vais où mes envies et mon cœur me portent. On verra pour d’autres projets possibles… Pour le moment, je m’éclate à faire ça !

Poupons

Et nous aussi !

AccessoiresCar à voir Nathan, Adèle et les autres, on s’amuse.

Et les accessoires ne manquent pas !

Même les poupons nous donnent envie d’animer leur espace alors que les plus grands sont déjà sur les bancs de l’école…

Nathan poupee

Une histoire magique pour le plaisir de chacun.

Fiche pratiquePoupee noire