1

Petites Tables pour de grands espoirs

 Petites Tables, une structure ouverte

Menu petites tablesLes Petites Tables, à Fort-de-France, partagent son savoir-faire et sa joie de vivre en proposant des tables d’hôtes.

Le projet est né en 2019, soutenu par l’association « Le Carbet du Cœur » qui a pour vocation (entre autres) de changer notre regard sur le handicap, qu’est la déficience mentale.

Et elle y réussit si bien !

Dans cette idée… 30 tables – réalisées sur mesure et peintes par l’équipe – pour partager le temps d’un repas convivial. C’est aussi un lieu de formation aux métiers de la restauration et un lieu ouvert tourné vers l’extérieur par cet univers partagé.

salle de reception

L’ accueil en binôme (avec un bénévole) permet de rejoindre une place attribuée car la réservation est de mise. Ce sera Kelly, Philippe ou une autre personne en situation de handicap mental qui nous désignera la table (banane pour la mienne !) que je partageai avec Odile la directrice de l’association et Manon la chargée de mission.

Equipe et personnel de petites tables

Le menu de notre choix sera servi avec mille attentions, et donnera pleine satisfaction à un appétit ouvert par la discussion et … le schrubb maison sans alcool ;).

Petites tables

Anais - petites tables

 

Sous le « crayon et le tablier » d’Anaïs et de Maëlis, les commandes déroulent…

 

Association Le Carbet du Cœur, pour une innovation au cœur de la ville

Par sa participation sociale dans un quartier vivant foyalais, ses différentes actions de communication, ses évènements festifs… l’association ne cesse de s’investir pour intégrer des personnes en situation de handicap dans le monde professionnel mais aussi culturel, sportif et artistique.

Sa création remonte à 2013 par un groupe d’amies touchées (ou pas) par le handicap. Sans oublier les « coulisses », arpentées par les administrateurs bénévoles tels Léandre, Méloïca et Michelle, indispensables au bon fonctionnement de l’association !

Petites tablesUn tour de force – compte-tenu des enjeux économiques – où la productivité exigée donne peu de place à l’insertion d’un monde professionnel différent.

De multiples subventions ou des dons (par exemple sous forme de mécénat de compétence pour le poste de cuisinier) sont alors nécessaires pour le maintien de cette structure innovante et dynamique.

Les dons des particuliers ne sont pas non plus à négliger !

Une journée aux Petites Tables

Plat des petites tables

Une vingtaine de personnes en situation de handicap sont accueillies de façon journalière au sein de l’association. Elles vaquent à l’activité du jour comme ce mardi : la préparation des plats en cuisine, l’accueil et le service en salle et un autre groupe sera en atelier théâtre dans un local adjacent.

Maelis - petites tables10 bénévoles et 4 salariés accompagneront ces personnes dans leur projet professionnel ou projet de vie, qui leur tiennent tant à cœur. Chacun est afféré dans sa tâche quotidienne avec le sérieux d’une compétence affichée.

D’ailleurs Philippe s’enquiert plusieurs fois de notre confort, tant il souhaite que chacun y trouve satisfaction.

Bonne humeur L’instant est riche, plaisant et tout simplement à renouveler car je vous avoue… la bonne humeur est contagieuse !

Ateliers créatifs et participatifs

poterieCes ateliers, outre la notion de créer, donneront le ton pour le « vivre ensemble » et développer le potentiel de chacun.

Des intervenants extérieurs (pour la poterie ou peinture) des professionnels (éducateur spécialisé, moniteur spécialisé) accompagneront au plus près ces personnes dans le cadre d’un ordinaire quotidien.

Des partenaires comme le restaurant Le Point de vue ou l’évêché par le jardin partagé dans l’enceinte de l’église de Terres Sainville (en partenariat avec l’association Ypiranga) optimiseront l’ouverture de cette plate-forme vers les Autres.

Stagiaires de l’IFMES intègrent également ce dispositif dans une prise en charge multidimensionnelle.

Petites Tables

Petites tables

L’idée d’être tourné vers l’extérieur est essentiel, d’où des sorties ludiques, pédagogiques et festives.

Dans ce cadre, une exposition de peinture afin de soutenir les différents projets de l’association aura lieu du 12 au 16 avril 2021… alors venez nombreux pour une cause utile à tous !

Sans oublier le spectacle à venir ! Outdoor sur la place Abbé Grégoire, soutenu dans le cadre de la promotion de la santé par l’ARS ; ainsi un théâtre EXTRA-ordinaire donnera la voix à des talents regroupés le temps d’une soirée en juin prochain.

Et plus si possibilité… ?

Place Abbe Gregoire

Projet d’un habitat partagé

Jardin petites tablesOutre augmenter la capacité d’accueil, consolider les tables d’hôtes des « Petites Tables », accueillir des personnes en rupture professionnelle des services civiques, revaloriser des parcelles de terrain délaissées… l’idée de trois maisonnées concentre tous les efforts. Le côté familial, le côté amical, la cohésion du groupe… seront les clefs pour réussir ce nouvel objectif interactif et fédérateur.

Atelier créatifFavoriser le bien-être par l’inclusion des personnes accueillies avec l’aide d’une structure partenaire (ARCAVS, réhabilitation de logement à vocation sociale) est un objectif primordial pour l’association qui pourra alors intégrer les communautés de l’ARCHE.

Le « vivre et travailler ensemble » ne sera alors qu’une continuité d’un lien d’entraide et d’accompagnement déjà existant qui ne peut que rayonner sur notre société. La différence de chacun amplifiant le savoir-faire et le savoir-être de l’Autre. Dans l’idée respectueuse « je pense comme toi mais différemment »…

credit photo le carbet du coeur

Pour résumer … Un parcours de vie partagé aux mille éclats !

Fiche pratique des Petites Tables

Cesaire - place Abbe Gregoire

Adresse : 12-14 mai du 23 mai 1848, place Abbé Grégoire et de l’église des Terres-Sainville – Fort-de-France

Tables d’hôtes : ouvertes tous les mardis sur réservation à partir de 12h30 à 15 h

Tél : lundi au vendredi au 0696 48 54 45 (de 9 h à 16 h)

Merci pour le crédit-photo de l’association.