1

Norvège : une vanlife ou un temps entre mère et fille !

Norvège, un pays des plus « écologiques »

Bateau crique Norvège

Pour regagner la Norvège … depuis la Bretagne, 5 pays ont été traversés après la France. Ivane et moi avions cette idée de tenter l’aventure : un besoin simple de « découvrir » les grands espaces après deux années sanitaires restrictives.

Cascade Norvège

La Norvège, « un » bout du monde ?

Maison pres du rocher

Une superficie de 2/3 de la France et un peu plus de 5 millions d’habitants pour ce pays lointain. Et près de 75 % de lacs, montagnes et terres incultes ! Le reste en forêt, et seules 3 % des terres sont arables !

Pont Norvege

C’est en fait le dessin d’une grosse boule pour le sud d’une largeur de 2200 km et d’une épingle à cheveu pour le nord qui se termine par un 6 km du côté de Narvik. La ville Hammerfest étant la plus septentrionale du monde !

Route 520

Ce pays est aussi à l’origine d’une écologie dit « profonde » (Deep Ecology) d’Arne Naess ; Militant, ce philosophe défendait « la Nature avant l’homme ».

Maison bord de l'eau - route suspendue

Où l’intérêt de l’Homme passe au 2nd plan…

Maison reflet Norvege

Une famille pop-corn !?

Nenuphar

Rappelez – vous les aventures d’Ivane avec sa sœur en Australie : des fous rires enregistrés pour nous partager leurs péripéties quotidiennes ! Un vrai bonheur ;).

De mon côté, j’avais déjà road-triper avec Maëlle – en 4X4 aménagé – de Sydney à Perth Plus de 5 000 km.

Au fil du temps, ce projet (de quitter la Bretagne vers la Scandinavie) s’est donc inscrit dans l’idée d’un partage commun. Avec Ivane, notre plus jeune des filles… alors que Solène – l’aînée – crapahute actuellement en Corée du Sud. Et que Maëlle expérimente les compétitions de Dragon boat au Canada.

Maison ski

Une famille éclatée (comme le pop-corn !), qui cherche dès que possible à se rejoindre.

D’ailleurs Didier nous « récupère » début octobre ! Mais où ? On ne le sait pas encore…

Un itinéraire au fur et à mesure

Miroir lac Norvège

Ce voyage est sans doute unique à travers une contrée pleine de surprises pour nous martiniquaises. Le froid, la montagne, la langue … Beaucoup d’obstacles au quotidien pour tracer une route au jour le jour.

Paysage Norvege

Nous n’avons aucun itinéraire fixé à l’avance… sauf la veille au soir ! Et encore…

PreiskestolenDes discussions « à coup d’échiquier », des choix d’activités selon les difficultés physiques aussi. Car des passages en cordées pour certaines randonnées (comme Kjerag) ont été éliminés de notre « DO IT »… Pour les glaciers, on verra sur place… !

Et des routes qui s’interrompent … Sans ferry, juste une barrière et un paysage à couper le souffle… Avec un demi-tour nécessaire pour poursuivre la route suspendue du temps. Et un panel de couleurs inoubliables.

Reflet lac Norvege

Histoire de vanlife, une maison qui roule !

Maison bord de l'eau Norvege

Aussi depuis le passage de la frontière norvégienne, nous avons bifurqué vers l’ouest, laissant la capitale Oslo pour la fin du voyage.

Les charmantes stations balnéaires, les petits ports à flanc de montagnes, les criques invitant au bain (si si on l’a fait dans une eau proche des 10 degrés… oui moins !) marquent un séjour des plus original et envoutant qui soit.

Comme repères, Drammen, Kristiansand, Stavanger et bientôt Bergen… Grosses villes de la Norvège qui fait la part belle à la civilisation que l’on avait oublié… Car dès que possible, la Nature nous appelle et répond à un besoin inscrit en nous.

Les questions épistolaires d’Ivane

Ecriture livre Carolle

Le soir un 6 m2 à deux … sans internet ; un bouquin, un échange mais aussi des réponses à apporter à Ivane.

Depuis des années, cet enfant me pose des questions intimes sur le sens de la vie. Et l’importance du passé… des projets et des rêves à réaliser.

Preiskestolen ivane en NorvegeDonc plume en main et docile, je me prête aux interrogations déjà inscrites dans un cahier. Mon premier livre était « Quelque chose de Martinique », mon second sera peut-être « Quelque chose de la vie » pour nos filles ?

Ainsi le soir je me penche sur l’exercice de répondre au plus secret des chemins entre une mère et sa fille.

Passion video ivane en NorvegeNotre passion est aussi commune pour les images : Van pour les vidéos et moi pour les captures plus figées… Comme cette route 520, insondable… où les arêtes des fjords, les lacets des virages et les miroirs des lacs occupaient tout notre monde sensoriel.

Eglise NorvegeUn road trip des plus particuliers pour une transmission d’expériences… Où des légos symbolisent, sans le savoir, nos progrès et recherches … Dans un réceptacle de croyances ancrées par notre culture et éducation… ?

Un voyage labyrinthique tout autant géographique que cérébral : un cadeau dans un espace de la vie.

Ivane et Carolle en Norvege

« Les seuls chemins qui valent d’être empruntés sont ceux qui mènent à l’intérieur » Charles Juliet

Contre jour en Norvege Crique en Norvege