1

Échappées culturelles au centre de Jutland

Échappées culturelles à Herning

Parc de Thy

Aussi après avoir quitté le parc Thy, la ville d’Herning nous a régalé par ses deux musées contemporains. Le HEART et le CHPEA Museum.

Sculpture Pedersen

Socle du Monde - Piero ManzoniDans le 1er, l’histoire courte (puisque l’artiste est décédé à 29 ans…) de l’italien Piero Manzoni y est brièvement retracée. Deux de ses œuvres emblématiques y sont visibles en permanence.

A défaut du poids du monde connu, le socle est renversé pour le supporter… en 1961.

Arbres en survie Une exposition temporaire nous sensibilisait également aux destructions massives des zones forestières et de la survie de nos espèces végétales… Des installations subjectives complétaient la thématique.

Artiste Pedersen

 

 

 

J’ai préféré, au CHPEA, les œuvres expressives de Carl – Henning Pedersen (1913 – 2007), après avoir écouté quelques notes classiques dans l’auditorium du parc.

Celui-ci est clairsemé d’œuvres d’art qui colorient la pelouse circulaire.

Auditorium

Else Alfet (1910-1974) a également su me sensibiliser par un art abstrait convaincant au-delà de ses montagnes miroitantes. Rappelant les pics norvégiens

Ne pas manquer Silkeborg et ses nombreux lacs

Sur le trajet d’Aarhus, une halte pédestre de deux jours nous a permis de côtoyer les locaux et leur environnement nautique. Malgré les 10 degrés, le kayak glisse sur les rives de Ry, à 19 km de Silkeborg !

Lac Centre de Jutland

On peut regagner depuis cette localité, un des points culminants du Danemark, l’Himmelbjerget

Comptez presque 150 mètres de haut… avec une vue sur le plus long fleuve danois le Gudanå (160 km). On a fait de ce lieu forestier notre night spot…

Prendre de la “hauteur” fait du bien parfois !

Bain dans la région des lacs

Café danois a Silkeborg - échappées culturellesAlors que nous sommes emmitouflés jusqu’aux oreilles, les baigneurs, à Østre Søbad profitent des derniers rayons de soleil … Eux barbottent, nous on « caféine » … Chacun sa zen attitude !

Autour du Mosso, le plus grand lac du Jutland, nous sillonnons les sentiers à perte de vue… Un belvédère nous fait alors une belle surprise picturale par un matin brumeux.

Lever de soleil - Silkeborg

Aarhus, surnommée la « ville des sourires »

Aros AarhusPour nos échappées culturelles, deux musées ont répondu à nos attentes. Le ARoS Aarhus Kunstmuseum, l’un des plus grands musées d’art d’Europe du nord.

Inauguré en 1859, son architecture est complétée en 2011 par une passerelle aérienne Your rainbow panorama de Ólafur Elíasson.

Il regorge d’art danois de collections du XVIIIe siècle aux plus contemporaines. On y retrouve bien sûr les peintres de Skagen avec P.S. Kroyer et ses chasseurs (1898). Pour ne citer que quelques oeuvres : les émigrants à Larsens plads de E. Petersen (1890), Abandonné de Frants Henningsen, ou encore Trois dames en noir de Harald Giersing (1923) … Toutes ayant déjà marqué nos esprits.

Aros Aarhus Museum

F. ClausenUne exposition temporaire nous a fait découvrir Fransiska Clausen. Elle a fréquenté différents maitres de Munich, à Paris, en passant par la Suède.

D’où de nombreux courants pour décrire ses œuvres du Cubisme, de Constructivisme… au Néo-plasticisme. Hétéroclite, prouvant la richesse d’imagination de l’artiste.

Oeuvre de ron Mueck - echarpes culturellesOn n’échappera pas au regard énigmatique de Boy, la statue de 5 mètres de haut construite par Ron Mueck. La technique très élaborée de la silicone utilisée permet l’implantation d’un système pileux très réaliste…

Mais je vous avoue ne pas avoir tester !

Musee Echappees culturelles

Le dernier musée, le Moesgaard, est une petite merveille qui garde entre autres, l’homme de Grauballe. Vieux de plus de 2000 ans, cet homme de tourbières, a été découvert en 1952… pas loin d’Aarhus ! Extraordinaire momie, qui nous laisse bien penseur… Sa rencontre, à elle seule, vaut le détour.

Homme des tourbieres

MEMO des échappées culturelles danoises

Merde d'artiste

Piero Manzoni (1933 – 1963) est plus connu pour une série d’œuvres mettant en question la nature de l’objet d’art, préfigurant en cela l’art conceptuel. Sa démarche utilise tout ce qui se présente, de la fourrure de lapin aux excréments humains (Merde d’Artiste, 1961), de manière à « découvrir les sources mythologiques et comprendre les valeurs authentiques et universelles ».

Musee CHPEA Danemark 

Carl Hening Pedersen - échappées culturellesCarl-Henning Pedersen (1913 – 2007) est peintre, graveur et sculpteur. Il appartient au mouvement Cobra, acronyme de COpenhague, BRuxelles, Amsterdam. Cobra est à la fois né de et contre un certain contexte historique : celui de l’après – guerre, ce qui donne aux œuvres une valeur de témoignage ; également en réaction à la querelle entre l’abstraction et la figuration.

CHPEA Musee

Else Alfelt (1910 – 1974) est une peintre surréaliste s’appuyant sur le concept « de création et d’expression utilisant toutes les forces psychiques (automatisme, rêve, inconscient) libérées du contrôle de la raison et en lutte contre les valeurs reçues ».

F. ClausenFransiska Clausen, en 1922, travaille à Berlin ; ses compositions sont alors proches du cubisme. Elle adhère au groupe Novembre et crée ses premiers collages. En 1924, à Paris, elle fréquente l’atelier de Fernand Léger.

L’artiste s’engage alors dans une abstraction pure. Puis Franciska s’inspire du surréalisme qu’elle découvre grâce au peintre suédois Erik Olson.

https://evasion-online.com/les-arts/sculpture/ron-mueck

Ron Mueck, sculpteur australien vit à Londres. Ses oeuvres réalistes mais énigmatiques représentent des êtres humains à des étapes clés de leur vie.

Qu´il s´agisse d´objets monumentaux ou très petits, l’artiste explore la condition et le psychisme humain, communiquant souvent des sentiments de solitude, de vulnérabilité et d´aliénation.