Sites préhistoriques dans le Golfe du Morbihan

Le Golfe du Morbihan, destination prisée !

Les touristes sont de plus en plus nombreux à venir y passer leurs vacances d’été. Microclimat oblige, surtout lorsque nous vivons la canicule dans l’Est du pays !

Presqu'ile - sites préhistoriques

Icone ile aux moines

 

Ce Golfe du Morbihan a l’intérêt de cacher des maisons typiques, des petites criques et un sentier côtier (GR 34) magnifiques.

Egalement des sites préhistoriques avec un patrimoine mégalithique très important…

Menhirs, Dolmens, Cairns et Tumulus à foison ! Un glossaire vous explique tout (ou presque) en fin d’article !

Les périodes préhistoriques 

sites prehistoriquesPour comprendre également le contexte de ces sites mégalithiques bretons et plus particulièrement du Golfe du Morbihan, il faut penser que nous nous trouvons dans la période du néolithique.

Ah, oui, il y a encore quelques définitions pour comprendre la Préhistoire.

Paléolithique, Mésolithique et Néolithique ? Encore le glossaire ! 😉

Localisation des sites préhistoriques 

Pictogramme sites prehistoriquesAlors, pour visiter les sites préhistoriques dans le golfe du Morbihan, cherchez les pictogrammes de dolmens ou de menhirs sur une carte touristique.

C’est tout simple… Vous en croiserez tout autour du Golfe ! Et aussi sur les îles aux moines, Gavrinis ou à Er Lannic.

Vous trouverez des menhirs de la presqu’île de Saint-Gildas de Rhuys du Men Maria en passant par le cairn du Petit Mont sur les communes d’Arzon, au Bilgrois ou au Graniol.

Sur le littoral, l’anse de Baden en abrite mais surtout ne manquez pas leurs alignements à Carnac et le superbe site mégalithique de Locmariaquer.

Ces visites vous permettront de tenter de penser comme les hommes du Néolithique !

Que nous disent ces sites mégalithiques ?

La recherche archéologique nous montre que les monuments mégalithiques s’intègrent dans des dispositifs architecturaux imposants. Les hommes du néolithique cherchent le monumental dans la construction.

En effet, les quelques maisons retrouvées dans les sites préhistoriques montrent qu’elles restent dans le nécessaire pour vivre.  Avec une organisation sociale importante.

Et, au-delà de cette façon de vivre, ces architectures montrent les préoccupations d’ordre métaphysique de ces hommes. Ainsi la valeur de la pierre reste fondamentale pour ces sociétés préhistoriques.

Description des monuments mégalithiques

Menhirs - sites prehistoriquesDeux grandes familles sont décrites : les Pierres dressées isolées ou en ensemble (plus ou moins complexe) et les Tombes, différentes selon les chambres funéraires.

Ces sites montrent donc la puissance des sociétés locales face aux autres sociétés humaines. Elles mettraient également en évidence les liens avec la nature, leurs cultes et croyances.

Les décors des sites préhistoriques

Nous retrouvons des décors taillés dans les pierres.serpentiforme

Les archéologues arrivent à les répertorier : l’écusson, la hache, la crosse, des arcs, des serpentiformes ou encore des débuts de spirales. Il existe des décors associant plusieurs types de signes.

Quelques animaux, comme l’ancêtre de la baleine et des bovins aux cornes importantes, apparaissent.

La notion de Terroir et de Territoire

Ce qui est important à comprendre lorsque vous visitez un site mégalithique, c’est la notion du terroir. C’est-à-dire la notion de l’espace compris, vécu et habité par ces hommes, qui sera marqué par le relief.

Les éléments topographiques permettent de trouver des points d’eau. Vrais ancrages pour vivre dans ces lieux. Ainsi cultiver ces terroirs et imaginer leurs sites et leurs constructions monumentales en découleront.

serpentiforme

Dans ces sites bretons, vous pourrez donc imaginer la façon d’appréhender le terroir.

En effet, les hommes du néolithique ont perçu celui-ci de trois façons : d’une part, ils ont construit des sites imposants montrant leur puissance (culte funéraire) puis dans les espaces plus faciles d’accès, ils ont construit des alignements de menhirs. Le reste des terres est occupé par l’agriculture, la vie quotidienne de ces hommes.

Ces terroirs donnent une forme nouvelle au territoire néolithique. Ceci étant, ces hommes, par leur façon de marquer le territoire, nous laisse pantois ! Car nous ne pouvons que donner des hypothèses d’interprétations sur leur façon de vivre.

La recherche archéologique

sens sites prehistoriquesActuellement, la recherche archéologique met en place des liens entre les sites, les arts graphiques et surtout des thèses plus générales avec les autres sites mondiaux.

Hypothèses alors multiples liées aux modes de vie de ces hommes : sont-ce des sites Artistiques ? Sociaux ? Culturels ? Astronomiques ? Agricoles ? Maritimes ?

Mot de la fin ?

vue depuis l'ile aux moines

Dans le Golfe du Morbihan, après avoir profité des plages, n’hésitez pas à visiter les sites préhistoriques. C’est passionnant !

Mais surtout, nos ancêtres, ces hommes du néolithique, nous transmettent des questions existentielles :

Qui sommes-nous ? Comment pouvons-nous vivre avec nos environnements ? Quel temps donné au temps ? 

Pourquoi laisser autant de traces humaines ?

Petit glossaire des sites préhistoriques

Périodes préhistoriques
Paléolithique : 1ère période de la préhistoire (avant l’écriture). Période très longue à la naissance de l’Homme, près de 3 millions d’année à 12 000 ans avant notre ère
Mésolithique ou « âge moyen de la pierre » : passage à la sédentarité
Néolithique : évolution humaine et sociétale importante. Techniques nouvelles (pierre polie, poterie…). Transformation fondamentale vers l’agriculture et l’élevage (8000 ans avant notre ère)

 

Définitions
Menhir : pierre dressée, plantée verticalement.
Dolmen : construction mégalithique préhistorique constituée de dalles de couverture (tables) posées sur des pierres.
Cairn : amas artificiel de pierres placé pour marquer un lieu particulier.
Tumulus : éminence artificielle recouvrant une sépulture.

Texte de Christine Chatot-Pieralli pour familyevasion.

image_pdfimage_print
Article précédent Article suivant
    • Dimitri
    • 7 août 2019
    Répondre

    Riche idée de décrire ces témoignages intemporels, origines de la pensée humaine et des organisations sociales. Ces pierres dressées vers une spiritualité débutante ou le marquage de frontières de territoires se retrouvent dans d’autres regions du monde. Ont-elles la même signification?

      • L'équipe de Family Evasion
      • 9 août 2019
      Répondre

      Cher Dimitri, je vous remercie de l’intérêt porté à ce petit reportage.
      Les archéologues travaillent de plus en plus avec l’ethnoarchéologie (mise en lien avec les sociétés actuelles et les autres civilisations mondiales). Cela permet de donner quelques hypothèses dans les réponses pour comprendre les fonctions de ces sites.
      Pour répondre à votre question, il me semble que ces monuments mégalithiques ont tous des points communs : laisser une trace pour être connu et reconnu par l’au-delà. Le sentiment de vie après la mort, de la vie des esprits, du souvenir des morts sont des thématiques qui se lient entre les différents sites mégalithiques mondiaux car ce sont des thématiques humaines.
      Mais, je ne peux absolument pas répondre sur les raisons communes et les raisons locales de ces sites. Il me semble que les archéologues n’ont pas non plus de réponses exactes.
      Votre question, cher Dimitri, est donc ouverte.
      Christine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *