préparer mon sac familyevasion

Casse-tête avant de partir ?

C’est bien là une question qui me turlupine quand je décide de partir… la réponse est souvent la même pour préparer mon sac :

  • A la dernière minute
  • Très léger (4 kg) si je vise un pays chaud (le plus souvent)
  • Maximum de 8 kg, si une saison hivernale est envisagée.

De toutes les façons, je pourrais acheter sur place si besoin. Et encore mieux avec les conseils ou les renseignements sur le pays autochtone.

Question format 

Sous sacs Preparer son sac Familyevasion

  • Sac à dos (en prévision des marches du métro à Paris, qui me font tant pester en pensant à ceux qui sont moins mobiles)
  • De 40 litres (mes lombaires me rappellent la charge qui s’alourdit, surtout en montagne avec quelques aliments en plus) ;  je conviens “cela est petit” surtout si le sac de couchage est invité ! Mais cela est proportionnel à ma taille (hihi) et qu’un compartiment est toujours positionnable au-dessus (10 ou 15 L).

Au fil du temps, je suis adepte :

Du zip central

  • Ouf… pour le « petit truc » dans le fond du sac !
  • En bas tout ce qui en rapport avec la nuit (sac de couchage..)
  • Sur le côté trousse de toilette, mais j’essaye de la glisser en cabine (voir article)

Des sous-sacs (un pour chaque orientation)

  • Sous-vêtements, chaussures, t-shirts, tenue de sport… celle-ci assurément !
  • Transparents au mieux
  • Un étanche pour le multimédia (câble, carte mémoire, chargeur, adaptateur…)

Plusieurs pochettes documents

Pochettes Familyevasion Preparer son sac

  • Billet, passeport, argent… dans le sac cabine
  • Réservation hôtel, camping-car ou autres
  • L’ensemble photocopié (donc en double) dans une poche intérieure du sac à dos

Ne pas oublier la housse rabattable en cas de pluie (no stress …)

Pour être « libre dans ma tête » 

  • Voyager léger : 8 kg max
  • Ainsi je ne suis pas obligée de « consigner » quelques affaires si « ballade » de quelques jours.
  • Si le volume est important (“doudoune” …) un système de « compactors » (par compression manuelle) solutionne le manque d’espace.
  • De mon côté, j’enroule la plupart des vêtements sur eux-mêmes ce qui est suffisant pour gagner de la place.
  • Parfois le poids est essentiel : je connaissais quelqu’un qui enlevait le manche de sa brosse à dent… à quelques grammes près !

Check-list pour préparer mon sac ?

A adapter selon le style pour ceux qui souhaitent se sécuriser ! Sans oublier le cadenas… mais la priorité pour moi est la légèreté !

3 choses bien utiles : « là où je suis… »

  • Un système-couvert (couteau et cuillère assemblés)
  • Une lampe frontale (à recharger ou à piles ou énergie solaire)
  • Une mini-corde à linge (peut aussi s’accrocher derrière le sac à dos !)

Et voilà plus d’un tour dans “préparer mon sac” ! Bon voyage ! 😉

Article précédent Article suivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *