Jeux d'Antan

Jeux d’Antan Lontan ou jeux traditionnels

Jeux d’hier ?

atelier jeux

L’imagination était sans limites pour s’amuser autrefois.

Vonvon, toupie, trottinette… et j’en passe tant la liste des jouets et des jeux est longue.

Aussi Mr Denis Fordant, créateur de jouets et jeux traditionnels, fait vivre cette passion qui est d’imaginer, de construire, d’enjoliver le quotidien par des objets qui roulent, se poussent, se tirent… dans l’idée d’animer aussi nos mémoires accrochées à Antan Lontan.

Son épouse et lui-même ont d’ailleurs fondé une association « Jouets et jeux traditionnels » (oeuvre d’art) afin de développer et valoriser ce patrimoine martiniquais qu’ils chérissent tant.

” Vonvon et Ra-Ra ” : tu les entends ?

Jeux Vonvon

Ce « vonvon » ne piquera pas mais restera sur la ficelle tendue entre les deux doigts.

Avec dextérité, un va-et-vient continu, fera d’une capsule aplatie et percée de deux trous, une rotation interminable avec ce bruissement caractéristique.

Mr Fordant me rappelle que le mot capsule était peu usité, alors que le joujou était le mot de prédilection !

Jeux ra-ra

Deux noyaux de mangos et hop ! un tournoiement incessant pour un jeu de roulement…

De là, une expression qui lui est rattachée… « parler comme un ra-ra à la semaine Sainte », qui signifie parler de trop !

Ainsi on cueille, on mange, puis on s’amuse !

Des roues qui roulent bien sûr !

cerceauLe cerceau métallique, le pneu rempli d’eau savonneuse, la trottinette… tout ce qui roule est raison pour débouler dans les ruelles. Alors l’enfant court à la recherche d’autres jeux quand ceux–ci lassent…

Il n’y a pas de roue, mais la toupie tourne quand même ! Elle vrille une fois jetée vers le triangle dessiné au sol dans la « ronde délivrée » et écrase celle du copain, si celui-ci a perdu ! Une occasion pour transformer rapidement par exemple un morceau de “goyavier”, en une toupie, plus solide encore !

jeux toupie main

Passion des taxi-pays

Dans son atelier, Mr Fordant ne cesse de raboter, polir, coller, calculer… pour parfaire le dernier camion de sa création.

Une mini « mercedes », en bois, avait demandé environ 6 mois de travail alors qu’un camion nécessite moins d’une semaine. Les roues seront les flotteurs des filets de marin pêcheur car les bobines de fil n’existent plus.

jeux camion

Mais pas que…

Une caserne d’Ali-baba pour dénicher des jouets et des jeux traditionnels de toutes parts.

Ainsi un mini « chouval bwa », des courses à cheval, un jeu de massacre ou mieux celui de la mémoire !

 

Le jeu de l’anneau consiste à attacher un anneau à une ficelle elle-meme accrochée à une baguette pour étrangler le goulot d’ une bouteille. Pour un jeu d’ adresse : en guise de panier , des casseroles sont utilisées pour y lancer des petites balles !

Jeux memoire

 

Ainsi tout est à jouer… jongler… manier… pour une bonne humeur partagée !

 

Article précédent Article suivant
    • Leuly Joncart Claudia
    • 16 septembre 2018
    Répondre

    Article très intéressant.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 septembre 2018
      Répondre

      En effet ! Hier, je discutais avec Youri… il me disait qu’il allait faire une conférence en Argentine… sur le même sujet : les jouets d’Antan et le lien social pour les personnes âgées ! A réfléchir… n’est-ce pas ?

    • Béatrice
    • 16 septembre 2018
    Répondre

    Cet article me rappelle de bons souvenirs !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 septembre 2018
      Répondre

      Tout se visite, s’achète ou se confectionne… des idées pour une association, non ?

    • Didier
    • 16 septembre 2018
    Répondre

    Le jouet, porte ouverte sur l’imaginaire. Bravo à M Fordant pour le maintien de ce patrimoine. Et courage pour notre journaliste infatigable!

      • L'équipe de Family Evasion
      • 16 septembre 2018
      Répondre

      C’est vrai qu’il s’agit d’une valeur patrimoniale… insoupçonnée parfois !
      Merci pour ton soutien 😉 hihi

    • ange marie nino
    • 17 septembre 2018
    Répondre

    le Rara, explications:
    pendant les 40 jours de Carême, les cloches ne devaient pas sonner donc la crécelle ( deux pièces de bois avec un ressort au milieu tournant , en crissant, autour d’une autre pièce de bois )
    ,les remplaçait lors des différentes offices de l’église

      • L'équipe de Family Evasion
      • 17 septembre 2018
      Répondre

      Merci pour cette information complémentaire et instructive ! A bientôt !

    • SARAH
    • 17 septembre 2018
    Répondre

    Merci pour ce bel article qui illustre bien de la richesse du patrimoine culturel de notre belle île. Les crèches et écoles pourraient aussi s’en ‘inspirer pour susciter l’éveil et l’intérêt chez l’enfant.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 17 septembre 2018
      Répondre

      Mr Fordant est disponible d’ailleurs pour des échanges dans ce sens… Belle journée à toi !

    • Martine
    • 17 septembre 2018
    Répondre

    Il faut conserver, le savoir faire très cher à notre époque . Faire un sifflet taillé dans un petit morceau de bois,faire des bulles de savon avec une brindille,fabrication d’un bilboquet etc ,félicitations Monsieur Fordant😀

      • L'équipe de Family Evasion
      • 17 septembre 2018
      Répondre

      Tu as raison Martine… avec tant d’imagination, les futurs petits-enfants seront comblés je pense !

    • ange marie nino
    • 18 septembre 2018
    Répondre

    les cordes à sauter étaient des lianes récoltées dans les arbres en allant chercher de l’herbe pour les lapins, les flûtes, branches de papaye ou de giraumons,
    il ne faut pas oublier les toulites, 5 cailloux de la même taille avec lesquels on jonglait
    Mr Fordant beneficie , aujourd’hui, de beaucoup de matériaux de recyclage, il n’y avait pas cette richesse, les petites de voitures étaient réalisées avec des boites de sardines avec des roues en fruit a pains
    a cette époque il fallait beaucoup d’imagination ,même pour vivre nécessité faisant loi, on utilisait les moyen de bord d’où la cuisine créole tant décrié à l’époque( manjé maléré) devenu une richesse actuellement

      • L'équipe de Family Evasion
      • 18 septembre 2018
      Répondre

      C’est vrai… beaucoup d’idées autrefois car un manque crucial de matériau imposait des supports souvent récoltés dans la nature. Merci pour ce beau témoignage !

    • Jacqueline
    • 21 septembre 2018
    Répondre

    Ce serait bien d’avoir un ou deux jouets au niveau de la consultation neuro cognitive.
    Je pense que cela ferait plaisir aux patients.

      • L'équipe de Family Evasion
      • 21 septembre 2018
      Répondre

      Tu as raison… et j’y ai pensé ! On en reparle pour savoir comment les obtenir ? Les acheter ou les faire en atelier ? D’après toi, quel est le mieux ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *