Bretter a rue Duluth

Bretter… ou magasiner : vous avez le choix !

“Bretter” dans les rues de Montréal

Bretter au Parc sir-Wilfrid-Laurier

Après avoir décrit la balade à « Montréal, tout le monde descend ! », nous prenons notre temps pour flâner… ou bretter dans les rues, m’apprendra Catherine.

A propos du canadien-français, tendre l’oreille est plus que nécessaire. Même si la langue de Voltaire court les rues de Montréal, comme l’attestent les analyses statistiques de 2016 (« quelle langue parle-t-on dans votre quartier ? ») beaucoup de locutions sont empruntées au « vieux françois » ou à l’anglo-saxon.

Cooperative d'habitation du Chatelet

College francais

Si « magasiner » est simple de compréhension, les expressions « plate, bin, pas capab’, de la misère, faque… » deviennent abordables avec le « québécois pour les nuls » d’après Solange.

Là… où la « boisson est de l’alcool et la liqueur du soda ! » on se retrouve à chercher assidument des breuvages pour étancher sa soif !

Ou…  une “jasette” au Mile-end ?

Poutine bretterMusarder permet l’approche de ce quartier le plus bilingue de Montréal. Boulevard Saint-Laurent, avenue du Parc… ou encore rue Saint-Viateur sont quelques artères qui le délimite. Dont quelques présentations gastronomiques emblématiques comme le bagel ou la poutine.

AVV

Bien sûr, l’idée d’apporter votre vin (AVV) n’est pas d’aujourd’hui mais reste de mise pour ces restaurants ayant pignon sur rue. Développé vers les années 80, dans le quartier du Plateau, plus particulièrement avenue Duluth, chacun (restaurateur et client) y trouve son avantage !

Parc Lafontaine

bretter au CafeUne pause-café au très bon « l’or en grain »  est idéale avant la marche sportive dans le parc Lafontaine, où l’été indien s’exprime en déclinaison du « rose safranée » au « saumoné ».

Promenade

A un mille de la rue Sherbrooke, d’où son nom, chrétiens et juifs se croisent, français, grecs et italiens… et bien sûr canadiens se rencontrent aux lieux et places dites branchées voire artistiques.

Saint Michel Archange

Pas de « niaisage »… à la biosphère !

Biosphere

Toute autre direction… île Sainte-Hélène.

On ne s’amuse plus à se remplir le ventre au Parc Jean Drapeau mais à se tourner les méninges.

Energie verteEt de bin belle façon ! Visite non académique, mais ludique sur un sujet aussi passionnant que l’énergie et sa production, utilisation et l’orientation durable.

 

Technologie verte, biodiversité, climatologie… du concret à notre disposition dans ce musée de l’environnement.

Simple d’approche, les enfants doivent se régaler s’ils ont un exposé à faire. Et puis, ce concept nous permet de penser à des quartiers où l’homme deviendrait central au sein d’une nature respectée, toujours aussi généreuse…

Vue aerienne biosphere

Un rêve visé comme réalité… Nous sommes plus que concerné, non ? Donc bretter à la biosphère sans hésiter !

Nombre d’éléments sont issus d’échanges avec C. Perron Fortin (idem pour Hochelaga) que nous remercions encore une fois ;).

Article précédent Article suivant
    • Michele
    • 15 octobre 2018
    Répondre

    Eh bien Carole tu nous fais découvrir et aimer tout ce que tu visites! Merci

      • L'équipe de Family Evasion
      • 15 octobre 2018
      Répondre

      La langue canadienne est vraiment top pour partager une ambiance… et le ton chaleureux est vite communicatif ! bravo à eux d’avoir gardé “le fun” comme ils disent ! 😉

    • Mercator
    • 15 octobre 2018
    Répondre

    coucou carolle
    j’aime bcp l’article : il est vraiment cool.
    Bretter ou magasiner me plait bien. Si tu as d’autres expressions, n’hésite pas à en faire un deuxième article.
    J’aime bien aussi l’expression AVV. Apporte ton vin, c’est une expression rigolote.
    Quant au quartier que tu cites dans ton article, avec la tour, je trouve les photos sympas.
    Et j’aime bien le quartier du développement durable avec le mur végétalisé.
    à plus 😉

      • L'équipe de Family Evasion
      • 15 octobre 2018
      Répondre

      Merci à toi pour ce retour très riche, avec des idées de poursuite alors !
      A plus 😉

    • Laurie Marin
    • 18 octobre 2018
    Répondre

    Je ne vais pas répéter ce qui a été dit plus haut. Toujours un bonheur de lire tes articles qui me transporte aux 4 coins de la planète ! Et je suis d accord avec l idee de mercatir concernant un petit lexique des expressions canadiennes !

      • L'équipe de Family Evasion
      • 18 octobre 2018
      Répondre

      euh… la terre est ronde, je crois… difficile pour les coins non ? lool.
      merci à toi pour cet élogieux commentaire sur lequel je vais surfer la journée… et plus.
      pour le lexique, n’étant plus dans le pays, cela me semble un peu difficile… je sais que sur Youtube, Solange une franco-canadienne ou canado-française… transmet au mieux la culture linguistique. Mais promis je vais me renseigner !
      A moins que j’y retourne !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *